bpifrance et l’USAP replongent dans la mêlée

 |   |  338  mots
Au centre au 1er rang : P. Bégay (bpifrance) et F. Rivière (USAP), entourés des joueurs et partenaires de l'USAP lors d'une soirée Bpifrance Excellence en 2015
Au centre au 1er rang : P. Bégay (bpifrance) et F. Rivière (USAP), entourés des joueurs et partenaires de l'USAP lors d'une soirée Bpifrance Excellence en 2015 (Crédits : bpifrance)
bpifrance profitera de la 3e journée de Pro D2, le 9 septembre à Perpignan, pour reconduire le partenariat signé avec l’USAP sur la saison 2015/2016. L’accord traduit son objectif d’instaurer des relations entre les clubs sportifs et les 240 sociétés membres de son réseau Bpifrance Excellence en Occitanie.

bpifrance annonce qu'elle prolonge le partenariat signé en avril 2015 avec l'Union Sportive Arlequins Perpignan-Roussillon (USAP), et couvrant 2015/2016, pour la nouvelle saison de Pro D2 débutée le 26 août dernier. La signature sera officialisée en amont du match opposant le club catalan à Dax (40), le 9 septembre à Perpignan (66).

« Au-delà des retombées liées à l'hospitalité que le club fournira dans le cadre des réceptions ou de places en tribunes, ce partenariat permettra à l'USAP d'agrandir sa zone de chalandise », indiquait François Rivière, président de l'USAP, lors de la signature en 2015.

« Héroïser le chef d'entreprise »

Ce partenariat s'inscrit dans le cadre du plan « Ambition », présenté en janvier par les dirigeants de l'USAP, et censé ramener le club en Top 14. Du côté de bpifrance, ce partenariat est l'un des 40 accords similaires conclus avec des clubs sportifs français, que la banque voit comme « des agitateurs économiques en région ».

« L'USAP est septuple champion de France, sixième club le plus titré, a déjà signé 11 participations en coupes européennes - et on sait à quel point l'international compte pour bpifrance, énumère Patrice Bégay, directeur de la communication de la banque. En nous associant à François Rivière, un homme de valeurs proches des nôtres - simplicité, proximité, volonté, optimisme -, nous associons le meilleur du public et du privé. La nouvelle économie, en 2016, c'est la mise en relation. Il faut héroïser le chef d'entreprise. Il faut donner ce désir de croissance aux entreprises que nous accompagnons. »

Concrètement, bpifrance souhaite, à travers ce partenariat, inciter davantage de sociétés à devenir partenaires du club (120 à ce jour), en puisant dans son réseau Bpifrance Excellence. Sur les 240 membres en Occitanie (soit 21 000 emplois et 4,4 Mds € cumulés de chiffres d'affaires), 10 % se sont associés à un club sportif professionnel à ce jour.

Hors région, la société de sécurité américaine Brink's a rejoint les rangs des partenaires de l'USAP, en août 2016, par l'intermédiaire du réseau bpifrance.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :