Les levées de fonds en Occitanie en hausse au 1er semestre

 |   |  470  mots
(Crédits : DR)
En Occitanie, si le nombre de levées de fonds durant le 1er semestre 2018 a été stable, le ticket moyen et les montants collectés sont en hausse, à 65 M€, selon les données d'In Extenso. Quelque 21 opérations ont été réalisées, avec un top 3 montpelliérain comprenant Lunchr, Surgimab et Quantum Surgical.

Les résultats du 1er semestre 2018 du Baromètre des levées de fonds des start-ups françaises, établi par In Extenso Innovation Croissance (entité du réseau Deloitte), confirment la tendance observée en début d'année : « Avec un total de 239 opérations pour un montant total de près de 1,5 Md €, et malgré la diminution du volume des opérations par rapport au premier semestre 2017 (- 19 %), les start-ups françaises ont déjà levé, au 1er semestre 2018, plus de 50 % des montants investis sur l'année 2017 ». Soit un résultat sensiblement équivalent au niveau du premier semestre 2017.

Sur la région Occitanie, les start-ups de l'Occitanie ont levé 65 M€ (vs T1 2017 : 58,2 M€), soit une augmentation de 12 % (- 2 % au niveau national). Un montant réalisé au travers 21 opérations, soit autant qu'au premier semestre 2017 (- 19 % au national), effectuées à 38 % dans le secteur « life science » (r, 19 %dans les sciences de l'ingénieur, 19 % dans le secteur « internet et services » et 19 % dans le secteur « logiciels et composants ».

Un ticket moyen à 3,1 M€

Le ticket moyen en Occitanie est en hausse de 11 % (+ 17 % au national), à 3,1 M€. Les trois plus importantes levées de fonds de la région sont le fait d'entreprises montpelliéraines : Lunchr avec 11 M€ (secteur Internet & service, fintech), Surgimab avec 6,6 M€ (secteur Life science, diag) et Quantum Surgical ave 6 M€ (secteur Life science, medtech).

Viennent ensuite Amarenco (5,3 M€ - Lagrave), Uwinloc (4,5 M€ - Blagnac), Micropep Technologies (4 M€ - Toulouse), BCI Pharma (3,9 M€ - Grabels), Vectalys (3,3 M€ - Toulouse), Intuilab (3 M€ - Labège), Eyelight (2,5 M€ - Toulouse), Citymeo (2,5 M€ - Labège), Enobraq (2 M€ - Ramonville-Saint-Agne), Rubix S&I (2 M€ - Toulouse), Ela Innovation (2 M€ - Montpellier), Vaonis (1,7 M€ - Montpellier), Move in Med (1,35 M€ - Baillargues), LKSpatialist (1 M€ - Montpellier), Openairlines (1 M€ - Toulouse), Le Petit Béret (0,6 M€ - Béziers), Bleexo (0,5 M€ - Toulouse) et Nateo Healthcare (0,4 M€ - Toulouse).

Cependant, aucune entreprises de l'Occitanie ne figure dans le Top 20 national...

Hérault : un montant levé en hausse de 143 %

Le baromètre confirme l'attractivité des entreprises de moins de trois ans. À l'échelle nationale, les opérations portées par des start-ups de moins de 1 an représentent 13 % du total, et celles portées par des start-ups de 1 à 3 ans 35 %. En Occitanie,  65 % des levées de fonds sont le fait d'entreprises de moins de trois ans (14 opérations sur 21), notamment 4 des 6 premières.

Le focus sur le département de l'Hérault révèle que 9 opérations ont été réalisées (comme au 1e semestre 2017) pour un montant total levé de 34,1 M€, soit une augmentation 143 % (14 M€ au S1 2017), et un ticket moyen de 3,7 M€ (+ 146 %).

Presque la moitié des levées de fonds (45 %) sont intervenues dans le secteur « Life science », 22 % dans les « Sciences de l'ingénieur », 11 % dans les « Logiciels et composants », 11 % dans « Internet et services » et 11 % autres.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :