La filiale informatique du Crédit Agricole déménage et double ses effectifs à Montpellier

 |   |  287  mots
(Crédits : AFP)
Le Crédit Agricole Technologies et Services (CATS), opérateur de la transformation digitale des Caisses régionales du Crédit Agricole, va déménager son pôle régional de Montpellier près de l’aéroport à horizon 2020. Ce pôle, l’un des six qui subsisteront d’ici 2023, devrait doubler ses effectifs pour monter à 700.

Pendant les fêtes de fin d'année, le Crédit Agricole a annoncé que le pôle montpelliérain de sa filiale informatique, le Crédit Agricole Technologies et Services (CATS), aujourd'hui installé à Maurin près de Montpellier, déménagera sur la zone aéroportuaire de Montpellier Méditerranée à Mauguio, précisément sur le futur centre d'affaires Air Parc One (12 000 m2 de bureaux, porté par le groupe CFC Développement et dont le premier bâtiment sortira de terre à horizon 2019).

Réparties actuellement sur 17 sites, les équipes du CATS, opérateur de la transformation digitale des Caisses régionales du Crédit Agricole, seront « rassemblées sur 6 pôles régionaux d'ici 2023, dans le cadre d'un projet ambitieux de transformation de l'entreprise », annonce un communiqué du Crédit Agricole.

La banque ajoute que celui de Montpellier « va fortement se renforcer en doublant ses effectifs »

Jusqu'à 700 personnes

« A l'issue du projet, ce nouvel ensemble immobilier pourra accueillir jusqu'à 700 personnes dans des locaux adaptés aux nouvelles méthodes de travail "agile", précise le communiqué. Cette transformation immobilière accompagne une transformation en profondeur de l'entreprise et de ses méthodes. Ainsi les équipes seront organisées en "squads" d'une dizaine de personnes plus autonomes et responsables pour faciliter la créativité et l'efficacité au bénéfice de nos clients. »

Les équipes réunies sur Air Parc One travailleront toutes aux évolutions du système d'information des Caisses régionales du Crédit Agricole. Les développements réalisés sur le pôle montpelliérain concerneront principalement la gestion des comptes clients, l'épargne, les assurances mais également tout le développement digital destinés à nos clients, tels que l'application « Ma banque ».

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 10/01/2019 à 11:03 :
une énorme connerie de faire travailler 700 informaticiens juste au bout et entre les 2 pistes de l'aéroport de montpellier , champion de France 2017 des tours de pistes avec 82000 mouvements annuels et une croissance de 16,5% qui est aussi le record de france, une politique environnement catastrophique massacrée par un directeur d'aéroport monsieur brehmer complétement mégalomane qui accueille à tour de bras les chinois en formation avec la complicité du maire de Mauguio et du prefet tous aux abonnés absents lorsqu'il s'agit d'effectuer la mission de contrôle des nuisances sonores, et des écoles de formations totalement indisciplinées et notamment l'enac qui refuse catégoriquement de remplacer ses vieux avions ultra-bruyant en catégorie calispo D et qui viole 7 jours sur 7 la plupart des mesures mises en place pour l'atténuation des nuisances sonores. je ne parle même pas de la pollution générée par le kérosène et des maladies respiratoires qui peuvent en découler et on exposent des employés qui ont rien demandés à toutes cette pollution pour éviter le naufrage d'une opération immobilière mal engagée tout ca pour financer encore la croissance de cet aéroport qui au final sera racheté comme celui de toulouse par les chinois .

que fait le CHSCT du crédit agricole ? on se le demande .

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :