Gilles Lebrun : « la Caisse d’Epargne Languedoc-Roussillon accompagne les acteurs santé du territoire »

 |   |  888  mots
(Crédits : DR)
Offre médico-sociale ou de soin, formation, recherche, innovation… Partenaire historique du secteur de la santé, la Caisse d’Epargne Languedoc-Roussillon accompagne tous les acteurs qu’ils soient publics, privés, à but lucratif ou non lucratif. Gilles Lebrun, Président du directoire, fait un tour d’horizon du positionnement de la banque dans le domaine de la santé.

Pour quelles raisons la Caisse d'Epargne Languedoc-Roussillon est-elle impliquée dans le domaine de la santé ?

En Languedoc-Roussillon, la santé est un des piliers de l'économie régionale, avec notamment plus de 131 000 salariés dans ce secteur. Avec sa faculté de médecine montpelliéraine historique, ses CHU et ses nombreux centres de recherche, c'est une vraie filière d'excellence qui contribue à l'attractivité de notre territoire. Les flux migratoires positifs et le fort développement de la « silver économie » contribuent au dynamisme de ce secteur. En tant que banquier universel, nous sommes partie prenante du développement de notre territoire et nous accompagnons l'ensemble des projets d'innovation, de développement et d'export des entreprises régionales de la filière Santé.

Dans cet environnement, comment la Caisse d'Epargne Languedoc-Roussillon se positionne-t-elle ?

La Caisse d'Epargne est historiquement un acteur incontournable du domaine de la santé en région. Nous accompagnons nos clients particuliers, de la naissance au plus grand âge, à travers nos offres santé (dossier santé, mutuelle étudiante...). Nous sommes aux côtés des professionnels de la santé tant pour leurs besoins professionnels que personnels avec des offres dédiées (monétique santé, garantie santé et prévoyance, complémentaire santé salarié...). Notre engagement auprès du tissu économique et social local et nos relations fortes avec les décideurs de la région nous permettent d'avoir une vision globale des problématiques de l'ensemble de ces acteurs et de leur apporter des réponses spécifiques. Nous sommes la banque de 1er cercle des grands acteurs de la santé publique (hôpitaux, CHU...) mais aussi privés (cliniques). Nous figurons aussi parmi les trois partenaires majeurs des établissements médico-sociaux ou mutualistes. Notre savoir-faire s'étend également sur le secteur de la tutelle et nous sommes le premier acteur régional dans la gestion des mesures de sauvegarde. Au total, nous comptons plus de 3 000 clients sur le territoire, entreprises et professions libérales, issus du domaine de la santé.

La Caisse d'Epargne Languedoc-Roussillon est également très fortement impliquée dans le domaine de l'innovation médicale. Comment cela se traduit-il ?

La santé est un secteur d'activité qui innove en permanence. Nous voulons soutenir cette innovation en créant et proposant des offres novatrices qui répondent aux besoins du secteur : de la gestion de trésorerie aux problématiques de financement. Nos engagements sont multiples. A titre d'exemple, nous accompagnons la SATT AxLR, la société régionale d'accélération du transfert de technologies spécialisée dans la maturation et la commercialisation de projets innovants issus de la recherche académique. Nous faisons partie de son comité consultatif, aux côtés de chercheurs et acteurs du monde médical reconnus, afin de mieux étudier ses projets. Notre tandem offre un exemple de synergie à l'œuvre dans un contexte parfois compliqué : faire émerger en région des entreprises innovantes en santé et e-santé et leur donner les meilleures chances de grandir. Via notre dispositif Néo Business qui accompagne de manière inédite les entreprises et start-ups innovantes, la Caisse d'Epargne Languedoc-Roussillon soutient aussi 5 start-ups santé de la région : Koovea, solution de surveillance des médicaments thermosensibles, Sim&Cure, créateur de logiciels et dispositifs médicaux sécurisant le traitement de l'anévrisme cérébral, Resilient Innovation, inventeur d'un appareil électronique d'aide à la marche pour les personnes âgées, SurgiMab, qui développe l'imagerie de fluorescence pour visualiser les tumeurs en temps réel, et SeqOne, à l'origine d'un outil d'analyse des données issues du séquençage du génome.

Autre volet de l'investissement de la Caisse d'Epargne Languedoc-Roussillon en matière de santé : le mécénat. Que pouvez-vous nous dire sur votre partenariat avec la Fondation Saint-Pierre ?

Engagée auprès des personnes les plus fragiles, la Caisse d'Epargne Languedoc-Roussillon est aux côtés de la Fondation Saint-Pierre depuis plus de 100 ans ! En 2018, nous avons co-organisé le Grand Prix de l'Innovation pour la santé de l'enfant. Deux start-ups santé, Devinnova et Deepsense, qui travaillent sur l'autonomie des enfants en situation de handicap, ont été distinguées. La Caisse d'Epargne Languedoc-Roussillon a participé à hauteur de 90 000 € au travers de son Fonds de Dotation pour qu'elles puissent développer leurs projets innovants grâce à ce financement.

Pour conclure, quels sont, selon vous, les atouts de la Caisse d'Epargne sur le territoire ?

Nous sommes à la fois une banque proche, mobile et multicanale. Une banque proche car nos décisions sont prises localement, ce qui nous permet d'être réactifs et agiles sur les réponses apportées à l'ensemble des projets. Nous disposons de la puissance d'un grand groupe associé à la proximité d'une PME. Une banque mobile et multicanale car nous innovons en permanence pour offrir à nos clients des services toujours plus pratiques, personnalisés pour qu'ils puissent vivre leur banque comme ils le souhaitent. Notre ambition : être utile à chacun dans l'intérêt de tous.

CHIFFRES CLES

En Languedoc-Roussillon, la santé est un des piliers de l'économie régionale avec plus de 131 000 salariés, 200 établissements de santé, 6 500 médecins libéraux et plus de 8 000 infirmiers libéraux. A cela, il convient d'ajouter l'importance de la recherche avec 2 centres hospitaliers universitaires (Montpellier et Nîmes), 1 900 chercheurs et plus de 10 000 étudiants dans le domaine de la santé.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 12/04/2019 à 7:08 :
Pourquoi suis-je en train de quitter cette Caisse d'épargne L.R. si elle était si a l'écoute de ses clients ?...

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :