1,6 % de hausse de trafic pour l’aéroport de Montpellier en 2014

 |   |  237  mots
Crédits : Edouard Hannoteaux
Crédits : Edouard Hannoteaux (Crédits : Edouard Hannoteaux)
Entre 2013 et 2014, le trafic de l’aéroport de Montpellier Méditerranée s’est accru de 1,6 %. Cette hausse se répartit entre les flux vers la France, l’Europe, ou encore les pays d’Afrique du Nord.

Entre 2013 et 2014, le trafic de l'aéroport de Montpellier Méditerranée s'est accru de 1,6 % :

« Montpellier affiche la 6e plus forte croissance de trafic des aéroports de la catégorie des plus d'1 M de passagers », indique un communiqué de l'aéroport de Montpellier Méditerranée.

Une progression moindre néanmoins, par rapport à la période précédente (2012- 2013), qui avait vu le trafic de passager augmenter de plus de 10,4%.

L'aéroport pointe, comme motif de sa croissance, une stratégie qui mise sur l'ouverture de lignes vers les grandes villes européennes : Francfort, Rome, Bâle-Mulhouse, Düsseldorf, Copenhague.

« Le trafic Europe est en très forte progression : + 18 % de passagers enregistrés entre 2012 et 2013 », indique l'aéroport, pour qui le trafic « Europe » pèse 24 % en 2014 en hausse de trois points par rapport à 2013.

Côté trafic France (70% du trafic total de l'aéroport), ce sont les vols vers Paris qui transportent le plus de passagers : 448 400 vers Orly, pendant que 358 200 vont vers Roissy.

« Le faisceau Paris pèse ainsi 55% du trafic total de l'aéroport de Montpellier », note l'aéroport.

En revanche, le trafic de région à région est en repli en 2014, avec une baisse de 14 % sur l'année, soit une perte de parts de marché de 2,5 point sur le trafic total. Autre point noir du trafic : l'Afrique du nord, dont la part dans le trafic total tombe à 5,7 %, contre 6,6 % l'année précédente.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :