La SNCF investira 950 M€ sur 10 ans pour renouveler le réseau régional

 |   |  360  mots
Environ 50% des 1650 km de voies de la région seront refaites à neuf en 10 ans.
Environ 50% des 1650 km de voies de la région seront refaites à neuf en 10 ans. (Crédits : reuters.com)
En commençant par un chantier de six mois sur la ligne Narbonne-Montpellier, ouvert le 15 juin, la SNCF lance dix années de travaux sur son réseau régional. Cette série d'opérations de maintenance, prévue dans le cadre d'un plan national de 135 Mds €, sera la plus importante en France.

Les travaux de renouvellement de l'une des voies de la ligne SNCF entre Narbonne (11) et Montpellier ont débuté lundi 15 juin et dureront jusqu'à la mi-décembre. Ils marquent le lancement de dix années d'entretien du réseau ferré : en investissant 950 M€ entre 2015 et 2025, SNCF Réseaux fait de la région Languedoc-Roussillon le plus important chantier de maintenance ferroviaire de France.

Mobilisant 400 personnes sur un chantier nocturne orchestré par une suite rapide (un train-usine permettant toutes les étapes du renouvellement des voies : ravalement de la voie, nivellement, remplacement des traverses et des rails), les travaux sur la ligne Narbonne-Montpellier représentent 130 M€ de budget pour 98 km de travaux, sur une voie :

"C'est un chantier exceptionnel sur sa longueur et sa durée, explique Hilaire Hautem, chef du service gestion des réseaux chez SNCF Réseaux. La ligne est située sur l'axe majeure du corridor méditerranéen. Il y circule environ 140 trains par jour avec les TER, le fret, les trains intercités et le TGV ."

Les travaux de modernisation sur la ligne Narbonne-Montpellier se font dans le cadre d'un plan national dont le budget s'élève à 135 Mds €. D'ailleurs, les travaux qui viennent de débuter ne seront pas les seuls en région.

"Nous allons faire entre avril et octobre 2016 la 2e voie de la ligne Narbonne-Montpellier, pour un montant de 115 M€, explique Michel Journet, directeur des opérations chez SNCF Réseaux."

Une première phase à 450 M€, qui va durer 5 ans

Les deux années de travaux de modernisation de la ligne Narbonne-Montpellier marquent le début d'une première phase de travaux  :

  • En 2017 et 2018, une tranche de travaux sur les deux voies entre Castelnaudary (11) et Carcassonne (11) : 35 km x2, soit 70 M€.
  • En 2018 et 2019, une autre tranche de travaux sur les deux voies entre Montpellier et Nîmes (30) : 51 km x2, soit 135 M€.

La phase 1 se terminera en 2019 et représente donc un budget de 450 M€. Le budget global des dix années de travaux de renouvellement étant de 950 M€, les 500 M€ restant seront alloués à une seconde phase, entre 2020 et 2025. Elle concernera les lignes Carcassonne-Narbonne, Tarascon (13)-Nîmes (30), Pont Saint-Esprit (30)-Nîmes et Narbonne-Perpignan (66).

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 24/06/2015 à 0:31 :
Travaux commencés à Narbonne depuis 5 semaines... habitant face à la voie ferrée, 5 semaines pendant lesquelles il est rarement possible de dormir, du moins pas entre 20h et 5h... on n'en peut plus! Je suis même étonnée qu'il n'y ai pas plus narbonnais qui craquent!!! Horrible! Et surtout, aucune communication de la part de la SNCF. Au moment où je vous parle (23h52) le train d'enfer est encore face à mes fenêtres, ça fait 3 fois qu'il passe en 2 semaines... Entre les alarmes, le bruit des machines, les ouvriers etc, on est entrain de péter un plomb! Alors oui, je serai contente le jour où je devrai prendre le train, m'enfin là, ca devient de la torture psychologique... bon courage aux habitants proche des lignes!!!! Fermez vos fenêtres en plein été car les boules quies n'aident pas! Je retiens pour l'été prochain, they'll be back!
a écrit le 16/06/2015 à 11:46 :
etonnant comme planning
le plus degradé Perpignan Narbonne en dernier....
un vrai volonté de ne pas entretenir les voies prioritaires les plus importantes pour le fret sur l axe nord sud du corridor Med........Navrant

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :