SFR dresse son bilan Très Haut Débit sur la région Languedoc-Roussillon

 |   |  438  mots
(Crédits : DR)
Avec 196 000 logements et locaux commerciaux déjà équipés en Languedoc-Roussillon et la 4G proposée dans 263 communes, SFR poursuit le déploiement du Très Haut Débit en Languedoc-Roussillon. Prochaine étape pour l’opérateur en 2016 : l’inauguration de son réseau Trés Haut Débit fixe sur la zone de Sète.

Montpellier, Perpignan, Béziers ou Carcassonne figurent sur la liste des villes de Languedoc-Roussillon désormais éligibles à la couverture en fibre optique pour le très haut débit (THD : débits de 100 Mb/s à 1 Gb/s), vient d'annoncer l'opérateur SFR, N°1 de la fibre en France (7,4 millions de prises éligibles) devant son concurrent Orange.

À ce jour, cette offre est accessible à 196 000 logements et locaux professionnels en région, soit près de 98 200 équipements réalisés dans l'Hérault et 54 000 dans le Gard, pour un investissement privé de l'opérateur entre 58,8 M€ et 98 M€ (estimation basée sur le coût d'investissement à la prise, entre 300 et 500 €).

L'obligation du THD

« Aujourd'hui les usages sont en train d'exploser avec près de 7  écrans connectés par foyer, du smartphone à la télévision haute définition, en passant par les PC ou tablettes, explique Bernard Crozes, directeur des relations régionales Méditerranée chez SFR. On assiste à un accroissement des services et de l'audiovisuel en ligne, avec des demandes de plus en plus fortes. La fibre constitue la meilleure réponse pour répondre à cette demande ».

Le plan très haut débit repose sur le déploiement de deux technologies : les réseaux Ftth (Fiber to the home) qui amènent la fibre optique directement chez l'abonné, et le Fttb (Fiber to the buiding), littéralement « la fibre jusqu'au pied de l'immeuble » dont la terminaison est assurée par un câble co-axial. « Les deux technologies permettent d'atteindre des vitesses 100 fois supérieures à l'ADSL (de 1 à 10 Mb/s au mieux, NDLR) », précise Bernard Crozes.

Un confort d'utilisation qui fait de l'accès au Très Haut débit l'un des critères clés d'attractivité territoriale, comme le confirme une récente enquête de SFR/Harris Interactive (baromètre La Fibre des Territoires, juin 2015). Elle établit que « plus de 9 Français sur 10 considèrent qu'un territoire connecté est synonyme de modernité et de dynamisme ».

60 % de couverture à Sète

En 2016, SFR continue d'assurer la migration de l'ADSL vers la fibre et poursuit ses investissements sur la zone de Sète, où l'opérateur projette d'atteindre 60 % de couverture dans le courant de l'année.

« En octobre, nous avons déployé notre réseau sur Perpignan avec 54 000 prises installées représentant une couverture de 95 % sur cette ville, indique Bernard Crozes. Après Sète, nous allons poursuivre notre déploiement dans le Gard et sur Frontignan, Béziers, Agde, etc. »

Par ailleurs, l'opérateur poursuit ses efforts pour le déploiement du THD mobile avec la 4G d'ores et déjà disponibles dans 263 communes de la région.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :