Bouygues exigerait 200 M€ de plus pour le contournement Nîmes-Montpellier

 |   |  223  mots
Le chantier du CNM, réalisé par Oc'Via, est livrable fin 2017
Le chantier du CNM, réalisé par Oc'Via, est livrable fin 2017 (Crédits : © Vincent Kessler / Reuters)
Selon une information publiée le 17 février par Le Figaro, le groupe Bouygues, en charge de construire le contournement ferroviaire Nîmes-Montpellier, supporterait des charges imprévues sur le chantier, livrable fin 2017. Il réclamerait 200 M€ en plus des 2,28 Mds € fixés dans le cadre du contrat signé avec SNCF Réseau.

Dans un article publié le 17 février, Le Figaro indique que le groupe Bouygues, chargé de construire le contournement ferroviaire à grande vitesse Nîmes-Montpellier (CNM) au travers du consortium Oc'Via, réclamerait 200 M€ pour pouvoir mener le chantier à son terme. Citant des sources proches du dossier, le quotidien liste une série d'équipements (ponts, murs) que Bouygues devrait bâtir alors qu'ils ne figurent pas dans le plan initial du CNM.

Le contrat passé avec SNCF Réseau est d'un montant de 2,28 Mds € à ce jour, pour un chantier livrable fin 2017. Toujours selon Le Figaro, des experts désignés par l'opérateur devraient se pencher sur la question, afin de déterminer qui devra payer ces travaux.

Contactée par Objectif Languedoc-Roussillon, la filiale du groupe Bouygues, Bouygues Construction, indique qu'elle ne fera « aucun commentaire suite à la parution de l'article ». De leur côté, SNCF Réseau reste injoignable, et Oc'Via garde également le silence, citant « des raisons politiques ».

Oc'Via est la société désignée en 2012 par SNCF Réseau (ex-RFF) pour réaliser le CNM, un chantier de 80 km de ligne nouvelle qui permettra, à terme, de rallier Paris depuis Montpellier en moins de trois heures par TGV. Elle compte plusieurs actionnaires, parmi lesquels des partenaires industriels (Bouygues, Colas, Alstom, SPIE Batignolles) et financiers (les fonds Meridiam Infrastructure et FIDEPPP).

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :