Plan BTP : la Région engagerait 90 M€ sans attendre

 |   |  538  mots
Le plan Marshall pour le BTP en région a été annoncé en janvier par Carole Delga
Le plan Marshall pour le BTP en région a été annoncé en janvier par Carole Delga (Crédits : Rémi Benoit)
La présidente de Région, Carole Delga, a réuni la FRTP, la FFB et la Capeb, le 23 février, à propos du « plan Marshall » de 800 M€ annoncé en janvier. Les premiers marchés d’envergure ne seront connus qu’après le vote du budget, en mai, mais le Conseil régional lancerait 90 M€ d’appels d’offre au titre des opérations en cours.

Après l'annonce en janvier 2016 d'un plan d'urgence (dit « plan Marshall ») de 800 M€ en faveur du BTP, Carole Delga vient d'entamer la phase de concertation autour de sa mise en œuvre, d'abord le 22 février en rencontrant les CCI et les chambres de métiers de LRMP, puis le lendemain, en réunissant les dirigeants de la Fédération régionale des travaux publics (FRTP), de la Fédération régionale du bâtiment (FFB)  et de la Confédération de l'artisanat et des petites entreprises du bâtiment (Capeb).

De 80 à 90 M€ d'appels d'offre

Le vote du 1er budget de la Région LRMP n'intervenant que fin mai, les nouveaux marchés d'envergure financés dans le cadre de ce plan ne pourront pas être lancés avant le mois de juin, au mieux. Une première liste d'opérations pourrait néanmoins être annoncée lors de la prochaine séance de travail avec la FRTP, la FFB et la Capeb, prévue en mars.

En effet, selon le code des marchés publics, la Région a la faculté de lancer sans attendre certains appels d'offre sur des opérations déjà votées, pour un montant n'excédant pas cinq douzièmes de son budget total. Selon nos informations, une enveloppe d'un montant de 80 M€ à 90 M€, sur les 570 M€ dévolus aux opérations déjà votées par les Conseils régionaux de Languedoc-Roussillon et Midi-Pyrénées avant leur fusion, a été évoquée par Carole Delga au cours de cette réunion - « une façon pour la Région de montrer son volontarisme en l'état actuel du calendrier », selon un participant.

Ces opérations seront conduites en maîtrise d'ouvrage directe par la Région, et par le biais de BRL et de LRA (ou de leurs SEM) pour ce qui concerne l'actuel Languedoc-Roussillon.

Un guide des bonnes pratiques

Par ailleurs, plusieurs dispositifs ont été évoqués lors de cette réunion de travail avec Carole Delga : une convention commune pour permettre de garantir, entre autres, une meilleure visibilité pluriannuelle des investissements régionaux, la pré-information sur les marchés publics lancés par la Région, et la mise en place d'une plate-forme simplifiée d'accès à ces marchés. Enfin, un « Guide de la commande publique régionale » va faire l'objet d'un travail en commun avec les différentes organisations professionnelles concernées, et devrait être officiellement signé en juin.

« Nous avons rappelé à Carole Delga l'urgence de la situation, réagit Olivier Giorgiucci, président de la FRTP L-R, dans une allusion au bilan dressé en début d'année 2016. De ce fait, nous avons fait quelques propositions, concernant notamment les avances de trésorerie dans le cadre du CPER, ou insisté sur la nécessité de flécher les co-financements, afin que les budgets soient bien consommés en fin de période. »

Les FRTP de Midi-Pyrénées et du Languedoc-Roussillon ont récemment créé une association commune, Travaux Publics LRMP, en vue de leur fusion définitive en fin d'année. La future fédération LRMP des travaux publics rassemblera 2 000 entreprises (25 000 salariés), pour un chiffre d'affaires global de 3,5 Mds €.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :