Orange : 160 000 foyers montpelliérains raccordables à la fibre fin 2016

 |   |  642  mots
Patricia Goriaux, directrice Orange Sud, et Philippe Saurel, maire de Montpellier, confirment le bon état d’avancement du chantier « Montpellier 100 % fibre Orange »
Patricia Goriaux, directrice Orange Sud, et Philippe Saurel, maire de Montpellier, confirment le bon état d’avancement du chantier « Montpellier 100 % fibre Orange » (Crédits : DR)
En avril 2015, Montpellier faisait partie des neuf villes françaises dotées du label « 100 % fibre Orange ». Objectif : donner l'accès à la fibre optique à tous les Montpelliérains en 18 mois. Le 14 avril, un an après, la directrice Orange Sud confirme que ce sera chose faite fin 2016.

Une fois n'est pas coutume, c'est dans l'un des six centraux montpelliérains de Orange, dans le quartier Juvénal, que s'est déroulée la conférence donnée par Patricia Goriaux, la nouvelle directrice Orange Sud, le 14 avril, afin de faire le point sur l'avancement du chantier entamé un an plus tôt, « Montpellier 100 % fibre Orange ».

Calendrier respecté

Le 15 avril 2015, Montpellier apparaissait comme la seule grande ville du territoire Languedoc-Roussillon/Midi-Pyrénées à être dotée du label « 100 % Fibre Orange », parmi neuf villes en France (avec Caen, Brest, Bayonne, Lille Métropole, Lyon, Metz, Nice et Paris). L'engagement de ce label, qui signe la marche de l'opérateur vers les réseaux nouvelle génération : l'accès à la fibre optique pour 100 % des habitants de ces neuf premières villes d'ici à dix-huit mois. Son ambition à terme étant d'avoir raccordé 20 millions de foyers fin 2022.

« Nous allons respecter le calendrier fixé, annonce Patricia Goriaux, nouvelle directrice d'Orange Sud. Fin avril, 100 000 logements seront raccordables à la fibre, et d'ici la fin de l'année, 60 000 logements supplémentaires le seront. Ce qui signifie qu'il n'y a plus ensuite qu'à tirer la fibre jusque dans le logement depuis une armoire en pied d'immeuble. »

Concernant l'habitat individuel et les ensembles de moins de trois appartements, 6 000 logements seront raccordables d'ici la fin avril, un nombre qui sera quadruplé en 2016 par rapport à 2015.

L'avancement du chantier est visible sur un site internet dédié d'Orange, et permet à chacun d'évaluer son éligibilité à la fibre.

Les foyers raccordables ont alors le choix d'opter ou conserver un abonnement sur l'ancien réseau, ou bien de passer à la fibre. Ils peuvent aussi choisir de s'abonner à Orange ou à un autre opérateur qui opterait pour la fibre et utiliserait alors le réseau installé par Orange.

39 000 km de fibre individuelle à Montpellier

« C'est un défi technique que nous relevons en équipe : 250 personnes sont à pied d'œuvre, et chaque jour ouvrable, les équipes permettent à 300 logements d'être raccordables, se félicite Patricia Goriaux. À ce jour, plus de 39 000 km de fibre individuelle ont déjà été déployés à Montpellier ! Et il n'est pas toujours aisé d'intégrer ce réseau. Mais nous travaillons en très bonne collaboration avec les services de la Ville et de la Métropole. Ainsi par exemple, dans l'Écusson, nous installons une armoire technique dans le parking Foch Préfecture. Dans le quartier des Beaux-Arts, elle est dissimulée grâce à une fresque murale. »

Dans les quartiers nouveaux, à Port Marianne et Ovalie, des expérimentations sont menées pour livrer des immeubles neufs fibrés d'emblée.

« L'un des piliers de la Métropole de Montpellier est le numérique, commente son président, Philippe Saurel. Il est donc important, pour réduire la fracture numérique, de renforcer l'accès au très haut débit pour tous et respecter un équilibre sur le territoire métropolitain. »

Un plan de déploiement de la fibre optique est également prévu sur le territoire de la Métropole, même si son calendrier n'est pas encore défini. Les communes de Castelnau-le-Lez et de Juvignac sont déjà en partie raccordées à la fibre, et celles de Lattes et du Crès le seront prochainement.

Collaboration avec ERDF

Une convention tripartite « appuis communs » a été signée ce 14 avril par Patricia Goriaux, Philippe Saurel et Philippe Malagola, directeur ERDF Hérault. Ce cadre de travail facilite le déploiement de la fibre lorsque cette dernière prend appui sur des supports utilisés par ERDF (poteaux électriques).

Conformément à une stratégie de communication de son groupe, Patricia Goriaux ne se prononce pas quant à l'investissement que représente ce chantier à Montpellier, « financé à 100 % par Orange », précise-t-elle néanmoins. En 2015, Stéphane Richard, le P-dg d'Orange, faisait état de quelque 3 Mds € investis d'ici à 2018 sur les neufs grandes villes concernées.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 20/11/2016 à 22:22 :
bonbonbon... encore des promesses non tenues je crois :(
a écrit le 15/04/2016 à 20:09 :
J'habite les beaux-arts, je suis trèèèèèèèèèèèèèèèèèèèèèèèès impatient d'avoir ENFIN la fibre optique :D Pour le streaming, avec mon débit actuel c'est juste impossible :( Dommage qu'ils n'annoncent pas de date pour les différents logements...

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :