Port-la-Nouvelle : la première phase d'extension est réalisée

 |   |  452  mots
Carole Delga, aux côtés de nombreux élus locaux, inaugure les nouvelles infrastructures de Port-la-Nouvelle
Carole Delga, aux côtés de nombreux élus locaux, inaugure les nouvelles infrastructures de Port-la-Nouvelle (Crédits : DR)
Une 1e phase de travaux achevée, maillon d'un projet à 300 M€ : le 17 novembre, la présidente de Région, Carole Delga, a inauguré la nouvelle plate-forme nord et deux tronçons du quai Est réhabilités, sur l'infrastructure portuaire de Port-la-Nouvelle (11). L'occasion de faire le point sur le projet des deux fermes éoliennes offshore pilotes prévues à l'horizon 2020.

La zone portuaire veut devenir une véritable plate-forme multimodale, reliée à la voie ferrée Paris-Port-Bou. Avec ces travaux, la présidente de Région affirme pouvoir doubler l'activité du port, qui peut désormais accueillir et décharger des bateaux de taille supérieure (de 225 m de long contre 145 m). Mais elle entend aussi utiliser cette nouvelle surface pour le développement des nouvelles activités liées à l'éolien.

La principale activité du port est l'exportation de céréales, particulièrement celles produites en Lauragais : les meilleures années, elles représentent 2,5 tonnes par an. L'infrastructure portuaire accueille aussi les importations d'hydrocarbures.

L'entrepôt pétrolier, en joint venture Total-Dyneff, est également un trafic majeur sur le port. Si la plaisance reste marginale, 100 anneaux supplémentaires ont été mis en place depuis 2012.

Propriété de la Région depuis dix ans, le port de commerce fait l'objet d'une délégation de service public avec la CCI de l'Aude, la convention a d'ailleurs été renouvelée à l'occasion de la visite de Carole Delga.

 "C'est une nouvelle ère pour Port-la-Nouvelle, nous allons investir plus de 300 M€ pour développer les activités économiques. Et aussi parce que nous créons une nouvelle filière des énergies renouvelables."

34,9 M€ sur les nouvelles infrastructures

La plate-forme nord du port s'étend sur 20 ha , elle vient d'être achevée après 18 mois de travaux pour 23 M€. Après cette première phase d'aménagement du parc logistique, elle a vocation à accueillir des activités industrielles.

La réhabilitation du quai Est se chiffre à 11,9 M€, pour 7 000m2 de terre-plein. Objectif : sécuriser un ouvrage vieillissant et apporter de la nouveauté avec un portique de déchargement.

Parc éolien : de l'électricité pour une ville « de la taille de Narbonne »

La réalisation de deux fermes pilotes d'éoliennes offshores fera l'objet d'une enquête publique dès janvier 2018. Le lancement des travaux est prévu à l'automne, avant une première livraison en 2020.

Les deuxième et troisième phases s'étaleront de 2021 à 2024. "C'est un partenariat industriel, local et avec l'Etat", indique la présidente de région.

Les sociétés Eolmed (Quadran) et EFGL portent les projets. Une soixantaine d'éoliennes seront assemblées sur le port. Installées au large, elles pourront produire de l'électricité.

"Nous sommes en cours de chiffrage sur la production énergétique donnée, mais ces quantités seront supérieures aux besoins d'une ville comme Narbonne. Ce dispositif préfigure une nouvelle étape sur la présence des énergies renouvelables dans notre mix énergétique, indique Carole Delga."

Cette activité représente un potentiel de plus d'un millier d'emplois sur le bassin de Port-la-Nouvelle.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :