Orange va équiper la Lozère, le Lot et l’Aveyron en fibre optique

 |   |  282  mots
(Crédits : DR)
Le Conseil départemental de la Lozère s'associe au Syndicat mixte Lot Numérique et au Syndicat intercommunal d'Energies d'Aveyron, et vient de signer une délégation de service public (DSP) concessive avec l'opérateur Orange. La Lozère annonce un déploiement de la fibre d'ici 2022 sur tout son territoire.

Lundi 4 décembre, le Conseil départemental de la Lozère a annoncé la signature d'un contrat avec l'opérateur Orange, pour le déploiement du très haut débit (THD) sur le territoire. Le contrat prévoit un planning sur cinq ans, une couverture intégrale ainsi qu'un "réseau fiable et l'accès aux offres commerciales" du marché.

DSP concessive

La délégation de service public a Orange pour le déploiement de la fibre est le résultat d'un appel d'offre commun aux trois départements du Lot, de l'Aveyron et de la Lozère, afin de rendre rentable le service sur ces territoires et d'attirer un opérateur national.

Pour le financement du projet, la Lozère annonce un investissement de 101 M€, dont 20,85 M€ d'argent public (66 % de l'État et 14 % de la Région), et 20 % de financement local.

Orange apportera les investissements manquants. Concernant la participation de l'État, qui fait du déploiement de la fibre une de ses priorités sur les territoires ruraux, une source proche du dossier affirme les montants seront un peu moins importants que prévus, en raison de cet accord DSP.

Le nombre de prises de raccordement seraient elles, au contraire, plus importantes, avec 340 000 prises sur les trois départements (229 000 étaient initialement prévues), soit 80 % des logements.

AMII et zones publiques

Le Grand Rodez, la ville de Millau et la Communauté de communes de Mende devraient être desservies en premier, en 100 % privé, grâce à des conventions signées depuis 2015.

Les zones publiques, en dehors de ces aires, seront prises en charge via la convention de DSP avec Orange. Le déploiement devrait commencer dès 2018, pour s'étaler jusqu'en 2022.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 05/12/2017 à 14:02 :
Bravissiçmo ! C'est inespéré ! Le fibrage de la Lozère, c'est le combat des Webs du Gévaudan depuis leur création en 2000 .J'avoue que, dans la tourmente actuelle, je n'y croyais plus ! https://websdugevaudan.wordpress.com/2017/11/28/couverture-numerique-la-lune-et-le-doigt/ 
Celà étant il faut maintenant ASSOCIER les LOZERIENS à la venue de la fibre et surtout à une réflexion sur les USAGES qu'elle permettra. La fibre n'est qu'un support , l'essentiel c'est ce qu'elle permet de faire tant pour l'économie d'un territoire que pour les services de ses habitants https://websdugevaudan.wordpress.com/2012/09/10/services-publics-tous-egaux/ 
Les deux piliers de la Lozère numérique de demain sont les INFRASTRUCTURES et les USAGES 
Aux élus les infrastructures, Aux citoyens les usages ! Encore faut-il que les élus organisent, POUR LES CITOYENS ,le cadre d'une nécessaire CONCERTATION 
De grâce,Mesdames et Messieurs les élus, ne laissez pas simplement les Lozériens aller chercher sur le site du conseil départemental des précisions sur ce programme dont dépend effectivement l'avenir de la Lozère ! Recrutez si nécessaire un (bon) animateur de réunions et OSEZ FAIRE PARTICIPER LES LOZERIENS à la construction de l'avenir pour eux mêmes et surtout pour leurs enfants et petits enfants et leurs petits enfants..La faiblesse de notre population nous apporte une PROXIMITE, véritable richesse qui nous permet de lancer ce type de démarche. Aucun autre département ne peut se le permettre ! Go !!

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :