150 M€ pour le Stade Louis Nicollin et son complexe

 |   |  380  mots
Christophe Perez (SERM/SA3M), Philippe Saurel (M3M), Laurent Nicollin (président du MHSC) et Olivier Nicollin (président du groupe Nicollin).
Christophe Perez (SERM/SA3M), Philippe Saurel (M3M), Laurent Nicollin (président du MHSC) et Olivier Nicollin (président du groupe Nicollin). (Crédits : PC)
Le président de la Métropole a dévoilé, le 5 juillet, sa stratégie de financement pour le futur stade de football Louis Nicollin. Philippe Saurel a annoncé une coopération public-privé au sein d'une SEM, et la création d'une SA pour la construction et l'exploitation du stade et de son complexe. Une opération estimée à 150 M€.

Le groupe Nicollin et le MHSC (dirigés par Olivier et Laurent Nicollin) devraient financer en grande partie le futur équipement. Deuxième actionnaire principal, la Métropole de Montpellier gardera une minorité de blocage et le pilotage de la réalisation au sein d'une SEM. Elle devrait y investir une vingtaine de millions d'euros (soit environ 35 %).

"Nous voulons optimiser les possibilités de partenariats et d'investissements, détaille Philippe Saurel. Il s'agit de mutualiser avec la construction du quartier Cambacérès, et de choisir nos partenaires, qui sont déjà nombreux à prendre contact."

L'équipement sportif comptera 20 000 m2 de surfaces exploitables économiquement. Boutiques, restaurants, salle de spectacle, de sport, espace dédié au e-sport, hôtellerie et le musée des sports de Louis Nicollin, sont annoncés.

Des discussions sont en cours avec le ministère de l'Intérieur concernant la possibilité d'ouvrir un casino sur cet espace, précise également Philippe Saurel.

Venir au stade

La question de l'accès au stade (qui comptera environ 30 000 places), passe par la prolongation de la ligne 1 du tramway. Un projet à 40 M€ qui amènera le tramway bleu d'Odysseum au quai de la gare Sud de France.

"Je ne fais pas un tramway pour quelques trains, renchérit Philippe Saurel. La gare de Manduel devrait arriver plus vite que prévu (2019, NDLR), et nous ferons le tramway à ce moment là."

En attendant, des navettes devraient assurer la liaison avec la gare Sud de France dès ce samedi.

Sur les accès autoroutiers, la maire assure discuter avec ASF sur l'opportunité de construire deux sorties supplémentaires au niveau du nouveau quartier Cambacérès.

Inauguration en 2023

Le concours de maîtrise d'œuvre et le choix du projet final interviendront en 2019, pour une ouverture à l'horizon 2023.

Le complexe sportif accueillera également le nouveau palais des sports pour l'équipe du MHB et le BLMA. Le financement de cet équipement s'élève à 50 M€ et avait fait l'objet d'une conférence de presse le 7 juin dernier.

Le stade de la Mosson sera converti en hôtel d'entreprises et réhabilité pour permettre la circulation des eaux. Philippe Saurel affirme avoir le soutien de l'État sur ce projet de transformation, dont le calendrier dépendra de la construction du nouveau stade.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :