Nouveau plan rail : la Région Occitanie met 800 M€ sur la table pour "sauver le réseau"

 |  | 1327 mots
Lecture 7 min.
En 2020, Près 92 % des trains liO, le service public des transports de la Région Occitanie, ont été à l'heure.
En 2020, Près 92 % des trains liO, le service public des transports de la Région Occitanie, ont été à l'heure. (Crédits : Région Occitanie)
Le président de la SNCF, Jean-Pierre Farandou, était à Montpellier le 15 octobre pour rencontrer la présidente de la Région Occitanie, Carole Delga. A la table des discussions : un nouveau plan rail pour la région, avec notamment la modernisation du réseau ferroviaire et du matériel roulant en région, et l’arrivée d'équipes de la SNCF dédiées à l’ingénierie des gros projets à venir.

Rendre le train régional plus attractif et le positionner comme une alternative crédible à l'usage de la voiture individuelle. C'est l'ambition que réaffiche la présidente de Région Carole Delga, à l'occasion d'une conférence aux côtés de Jean-Pierre Farandou, le président de la SNCF, en visite à Montpellier ce 15 octobre.

L'élue se félicite des progrès enregistrés en 2020 sur la qualité de service et sur le taux de satisfaction des usagers : « Près 92 % des trains liO (service public régional des transports baptisé "lignes intermodales d'Occitanie", NDLR) sont à l'heure, contre 89,5 % en 2019, et 93,7 % des usagers se disent satisfaits du service rendu, soit une progression de 5 points ».

Selon l'élue, la fréquentation a elle aussi progressé, notamment cet été avec 1,3 millions de billets à 1 € vendus entre juin et septembre, dont les 2/3 auprès des jeunes de moins de 25 ans. Elle ajoute que « aucune autre région n'a mieux résisté aux conséquences de la crise Covid-19 sur la fréquentation ferroviaire que l'Occitanie, qui est la seule région ayant vu sa fréquentation progresser en juillet et août 2020 par rapport à l'été 2019, avec une évolution de + 13 %, contre une baisse de 25 % à l'échelle nationale ».

Très attachée au développement de l'intermodalité, la présidente de Région annonce que « concernant « le projet d'agences des mobilités dans les aires urbaines, que nous défendons depuis deux ans », le Préfet de région Etienne Guyot aura une mission préfiguratrice pour définir les contours de cette structure dont la vocation sera de mettre en œuvre les...

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :