Football montpelliérain : le stade Louis-Nicollin sera construit à Pérols

 |  | 614 mots
Lecture 3 min.
Le MHSC devrait quitter l'ancien stade de la Mosson (photo) en 2024 pour rejoindre les pelouses d'un stade flambant neuf, en périphérie de Montpellier.
Le MHSC devrait quitter l'ancien stade de la Mosson (photo) en 2024 pour rejoindre les pelouses d'un stade flambant neuf, en périphérie de Montpellier. (Crédits : MHSC)
Fin 2024, le MHSC, club de foot montpelliérain, n’évoluera plus à la Mosson, un terrain géré par la Métropole, mais à Pérols, près du Parc des expositions, sur une pelouse appartenant à des entreprises régionales réunies par la famille Nicollin. Un investissement privé d’envergure.

C'est un transfert record pour le MHSC, club de foot montpelliérain. Sa valeur oscille entre 150 et 180 millions d'euros, de l'aveu du président Laurent Nicollin. Un montant trois fois supérieur au budget annuel du club, qui occupe actuellement la première moitié de tableau en Ligue 1. Un transfert record donc, qui ne concerne pas un joueur, actif ô combien volatile, mais un stade. Du dur, du solide...

Dans quatre saisons, fin 2024, alors que le MHSC fêtera ses 50 ans, le club champion de France en 2012 quittera donc le Stade de la Mosson, géré par la Métropole, devenu obsolète et trop souvent victime d'inondations.

Le futur stade devait initialement être érigé sur le nouveau quartier Cambacérès. Mais Michaël...

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :