Élections consulaires, quels sont les résultats dans les CCI d’Occitanie-est ?

Du 27 octobre à ce mercredi 9 novembre se sont tenues les élections des Chambres départementales de commerce et d'industrie. Les CCI regroupent les chefs d’entreprises du territoire et agissent comme partenaires majeurs du développement économique, mais aussi de la création et de la transmission d’entreprises. Tour d'horizon des résultats de ces élections consulaires sur le territoire de l'ex-Languedoc-Roussillon.

4 mn

André Deljarry, président de la CCI Hérault.
André Deljarry, président de la CCI Hérault. (Crédits : CCI 34)

Pour la première fois les dirigeants d'entreprises étaient appelés à voter pour leurs représentants lors d'une élection 100% digitale. L'objectif était de désigner la prochaine gouvernance des CCI dans chaque département. Une liste et un président qui sont alors élus pour un mandat de cinq ans.

En Occitanie-est, la continuité a primé, avec des listes uniques initiées par les présidents sortants, qui se voient alors réélus ou leur bilan conforté. Seul le Gard avait deux listes en course, mais Philippe Broche n'aura pas réussi à détrôner Éric Giraudier.

CCI Hérault, André Deljarry réélu avec le meilleur score d'Occitanie

André Deljarry est réélu à la tête de la CCI Hérault avec près de 5000 voix. Il s'agit du nombre le plus important de voix obtenues sur un département d'Occitanie, et le deuxième au niveau national après la CCI de Lyon St Etienne.

« Je remercie sincèrement celles et ceux qui se sont mobilisés pour cette élection essentielle pour l'économie de notre territoire, a réagi André Deljarry. Ces chiffres sont pour moi un signe de reconnaissance de notre action durant les cinq dernières années. Je mesure pleinement les attentes des chefs d'entreprises et leur réaffirme notre engagement sans faille à œuvrer pour leurs intérêts, l'accompagnement de leurs problématiques et le déploiement d'actions concrètes pour leur permettre de se développer. »

L'installation de la nouvelle équipe aura lieu le 29 novembre prochain lors de l'Assemblée Générale, avant l'installation de la CCI régionale d'ici le 14 décembre, et celle de CCI France en janvier 2022.

CCI Gard, Éric Giraudier reconduit face à la liste de Philippe Broche

La liste conduite par le sortant Éric Giraudier, s'impose dans cette élection consulaire et remporte 53 élus sur 55 sièges. La liste de son adversaire, Philippe Broche, obtenant deux sièges dans le collège des services.

Le président réélu a promis la « continuité » pour ce second mandat, mais aussi la réalisation de projets structurants pour la CCI Gard, comme la future Maison des entreprises.

Cette élection a été marquée par une participation faible de 4 080 votants soit 11,16 % des suffrages. Éric Giraudier a d'ailleurs regretté ce manque d'engouement qui est une tendance générale dans toutes les élections professionnelles.

« J'aurais aimé que l'on atteigne 15% de participation, a-t-il déclaré. »

CCI Lozère, un troisième mandat pour Thierry Julier

L'assureur lozérien est réélu pour un troisième mandat à la tête de la CCI Lozère, avec une liste paritaire de 30 candidats. Francis Palombi, président de la Confédération des commerçants de France, avait notamment apporté son soutien à Thierry Julier, évoquant une action positive de la CCI Lozère lors de la crise sanitaire.

« Les organisations professionnelles ont été en première ligne pendant toute la crise terrible dont nous avons fait l'objet, sur un plan économique notamment. Les consulaires ont été à la hauteur et omniprésents, a-t-il déclaré. »

CCI Aude, Louis Madaule succède à Jean Caizergues

Le Narbonnais Louis Madaule est également élu à la tête de la CCI Aude où il succède à Jean Caizergues. Le nouveau président, qui est élu consulaire depuis 26 ans et actuel vice-président, prône une continuité dans l'action de la CCI.

« Nous voulons être des ambassadeurs de la Chambre de Commerce et d'Industrie, réunir toutes les compétences et représenter l'ensemble du territoire. Elle portera l'ADN entreprenariat audois pour soutenir et développer l'économie de notre département, a précisé Louis Madaule. »

Pendant la campagne, il avait rappelé l'importance des CCI, notamment dans la crise sanitaire.

« Nous avons eu 8290 dossiers où nous venons en soutien, contre 2000 habituellement, c'est pas mal ! Mais la CCI c'est aussi le conseil, faire remonter des problématiques collectives, être le relais avec les pouvoirs publics, accompagner sur la stratégie marketing, sur les dossiers de subvention et assister les commerçants sur la transition numérique en faisant venir Google France. »

CCI Pyrénées-Orientales, Laurent Gauze élu avec le deuxième meilleur taux de participation d'Occitanie

Chef d'entreprise dans l'hôtellerie, Laurent Gauze était candidat à la succession de Bernard Fourcade à la présidence de la CCI Pyrénées-Orientales. Une liste placée sous le signe de la continuité, car un quart des candidats étaient déjà présents aux côtés de Bernard Fourcade, mais aussi du renouvellement, avec une majorité rajeunie (la moyenne d'âge est de 46 ans sur cette liste).

« Maintenant, nous devons poursuivre le développement que ce soit dans le tourisme, la filière économique-sportive ou encore le commerce du centre, a-t-il précisé. »

Avec un taux de participation de 19,04 %, la CCI Pyrénées-Orientales enregistre le deuxième meilleur taux d'Occitanie.

4 mn

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaire 0

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

Il n'y a actuellement aucun commentaire concernant cet article.
Soyez le premier à donner votre avis !

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.