Comment le parc solaire de La Tieule (48) veut associer développement de territoire et agrivoltaisme

Ce vendredi 29 avril, Engie Green, filiale d'Engie, et le Syndicat Mixte Lozérien de l'A75, ont inauguré le parc solaire photovoltaïque de La Tieule. Ce projet local de territoire veut accompagner la transition écologique, et soutenir des initiatives agricoles et l'émergence d'une filière "plantes et santé" sur la Lozère. Cet investissement de 13 millions d'euros est aussi la plus grande centrale solaire au sol du département, avec 35 000 panneaux photovoltaïques sur 18 hectares.

3 mn

Le site solaire de La Tieule compte 35 000 panneaux solaires
Le site solaire de La Tieule compte 35 000 panneaux solaires (Crédits : PC)

Les acteurs du territoire en lien avec la commune de La Tieule en Lozère s'étaient réunis ce vendredi 29 avril pour inaugurer enfin officiellement la centrale photovoltaïque, déjà en service depuis décembre 2020.

Un projet à 13 millions d'euros

Installés et exploités par Engie Green, les 35 000 panneaux solaires produisent 15 mégawatt de puissance totale, pour un investissement de 13 millions d'euros. Le projet a été pensé pour favoriser de nouvelles activités locales, à l'origine d'un contrat de Transition Écologique (CTE), signé avec le PETR du Gévaudan Lozère. Il est aussi porté par le Syndicat Départemental d'Energie et d'Equipement de la Lozère (SDEE), coactionnaire de la centrale solaire, et en lien étroit avec le Syndicat Mixte Lozérien de l'A75.

« En tant que co-actionnaire, nous bénéficions d'une partie des retombées économiques du projet que nous voulons réinvestir dans d'autres projets d'énergies renouvelables sur le département, promet Alain Astruc, président du SDEE. »

« Pour les institutions locales, les retombées financières sont aussi de 120 000 euros par an en revenus fiscaux pour la Communauté de communes et le Département, mais aussi de 85 000 euros par an en loyer pour le Syndicat Mixte Lozérien de l'A75, affirme son président Emmanuel Castan. »

Du co-usage vers l'agrivoltaisme ?

Au-delà de cet aspect financier, le site entend promouvoir de nouvelles activités, en lien avec les entreprises agricoles du territoire. Une trentaine de ruches sont déjà installées aux abords de la centrale, exploitées par l'association Le Clos du Nid, engagée auprès des publics handicapés.

Le projet agricole comprend aussi une composante pastorale avec la présence de troupeaux de brebis sur le site, et le développement de 900 mètres linéaires de haies aromatiques et de plantes mellifères. Une production destinée à alimenter une nouvelle filière "plantes et santé" sur le territoire du Pays Gévaudan Lozère. L'entreprise locale Essenciagua, spécialiste des huiles essentielles et hydrolats aromatiques, est d'ailleurs à l'origine du développement de cette filière.

« La Lozère est une terre d'innovation sur l'agriculture et la santé, c'est aussi notre crédo chez Essenciagua, détaille Laurent Gautun, le directeur de l'entreprise. Avec des initiatives conjointes comme celle-ci, l'objectif est de faire du maillage entre différentes activités, et de créer des synergies. Sur le parc, nous allons cultiver des lavandes, du genévrier et du laurier, c'est une première étape. »

« Avec le parc de La Tieule, nous avons voulu faire du co-usage avec des activités agricoles, poursuit William Arkwright, directeur général d'Engie Green. Mais il y a plusieurs façons d'intégrer le monde agricole et les centrales solaires, dans le respect du travail de chacun. Un véritable agrovoltaisme peut se faire sur de plus grandes surfaces, où les panneaux photovoltaïques ont moins d'emprises sur le sol. On critique souvent l'emprise de nos installations sur le foncier agricole, mais nous avons besoin de 2000 km2 seulement par an, dédiés au solaire ou à l'éolien pour atteindre les objectifs fixés par la politique publique énergétique de l'État. »

L'entreprise Engie Green dispose d'une concession de 35 ans sur le terrain de la centrale solaire de La Tieule.







3 mn

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaire 0

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

Il n'y a actuellement aucun commentaire concernant cet article.
Soyez le premier à donner votre avis !

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.