La SATT AxLR reçoit un financement de 22 M€

 |   |  344  mots
Philippe Nérin, président de la SATT AxLR
Philippe Nérin, président de la SATT AxLR (Crédits : SATT AxLR)
La société d'accélération du transfert de technologies basée à Montpellier, AxLR, vient de recevoir un nouveau financement de 22 M€ de l'État. Elle figure parmi les six structures refinancées pour une période de trois ans, au titre de l'audit positif qui a été conduit à l'automne 2018.

Six sociétés d'accélération du transfert de technologies (SATT), créées en 2012 dans le cadre du Programme Investissements d'Avenir, viennent d'être financées par l'État à hauteur de 147,5 M€ sur trois ans. La plus grande enveloppe, d'un montant de 22 M€, a été attribuée à AxLR, basée à Montpellier et présidée par Philippe Nérin (par ailleurs président du Réseau SATT).

"C'est une très belle reconnaissance de ce que nous avons accompli collectivement au sein de la SATT AxLR avec nos chercheurs et actionnaires. Ce financement révèle dans le même temps que l'ambition de la feuille de route stratégique que nous avons défendue a aussi conquis la confiance de l'État pour les trois prochaines années", déclare-t-il.

Une bonne gestion récompensée

AxLR figure en effet dans le groupe des SATT dont le nouvel audit, conduit par l'État au cours du second semestre 2018, s'est révélé positif, et a déclenché cette nouvelle tranche de financement (trois SATT ne l'ont obtenu que pour une durée d'un an). En plus des précédents bilans d'AxLR, tous positifs, "l'arrivée au capital des collectivités locales (Région Occitanie et Montpellier Méditerranée Métropole, ndlr) a été appréciée comme une marque...

Article réservé aux abonnés

Achetez l'article
Pour
0.49TTC
J'achète
Déjà inscrit ou abonné ? Connectez-vous
Se connecter

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :