Ivaos surfe sur la réforme de la formation professionnelle

 |   |  240  mots
Jean-Claude Manderscheid, fondateur d'Ivaos
Jean-Claude Manderscheid, fondateur d'Ivaos
Spécialisée dans la formation de formateur en e-learning, la société montpelliéraine Ivaos entend tripler son chiffre d’affaires d'ici à 2015. Une croissance favorisée par la réforme de la formation professionnelle et par de nouveaux marchés en Afrique.

La société hébergée à Cap Omega et spécialisée dans l'ingénierie pédagogique multimédia (formation de formateur) a dévoilé, le 13 novembre, de nouvelles perspectives : tripler son chiffre d'affaires, en se recentrant sur son activité.

« Nous visons 500 000 € de chiffre d'affaires pour 2015, alors que nous étions à 150 000 € à fin 2013 », indique Jean-Claude Manderscheid, fondateur d'Ivaos et professeur émérite des universités en sciences de l'éducation en ligne.

Cette perspective de croissance est en partie formulée du fait de la loi réformant la formation professionnelle.

 « La loi acte le principe de la formation en ligne, et va nous permettre, même s'il faut encore en régler certaines modalités, de faire certifier notre formation de formateur en e-learning », analyse Jean-Claude Manderscheid.

D'autre part, la notion d'individualisation de la formation prévue dans la loi conduira les organismes de formations à favoriser le e-learning, et donc à créer un besoin de formation sur plate-forme numérique pour les formateurs, tous secteurs confondus.

Percée en Afrique

Par ailleurs, Ivaos développe ses marchés à l'export, notamment sur le continent africain, au Sénégal, pays d'origine de Jean-Claude Manderscheid, où de plus, il a exercé en tant que professeur :

« Mes contacts là-bas ont été de bons relais pour pénétrer plusieurs pays d'Afrique du Maghreb à Madagascar », précise le dirigeant, qui s'apprête à signer des contrats en France avec des organismes publics et privés.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :