bpifrance investit 95 M€ dans le groupe de santé MédiPôle Partenaires

 |  | 472 mots
Lecture 2 min.
La clinique St-Pierre de Perpignan est l'un des 63 établissements du groupe
La clinique St-Pierre de Perpignan est l'un des 63 établissements du groupe (Crédits : MediPole Partenaires)
bpifrance a annoncé, le 20 juillet, qu'elle investit au capital du Catalan MédiPôle Partenaires, 3e groupement de cliniques privées en France. L'opération (95 M€) constitue le 1er investissement de la banque publique dans un groupe d'hospitalisation privée.

La signature de l'accord interviendra dans quelques jours, début août 2016, et verra bpifrance entrer au capital de MédiPôle Partenaires pour un montant de 95 M€. L'annonce a été faite le 20 juillet : la banque publique d'investissement deviendra alors actionnaire minoritaire de référence, aux côtés de Bridgepoint qui reste actionnaire majoritaire du groupe.

Créé en 2014 suite au rapprochement de MédiPôle Sud Santé et de Médi-Partenaires, le groupe catalan est aujourd'hui le 3e groupe d'hospitalisation privée en France, avec un réseau de 63 établissements (particulièrement dans les régions Occitanie, Nouvelle Aquitaine, PACA et Haut de France) et un chiffre d'affaires de 866 M€ en 2015.

Il collabore avec quelque 2 500 praticiens et compte près de 9 000 salariés. Les compétences du groupe sont particulièrement reconnues dans les domaines de la médecine-chirurgie-obstétrique, des soins de suite et de réadaptation, de la dialyse, de l'imagerie et de l'hospitalisation à domicile.

Positions concurrentielles

L'investissement de bpifrance a pour objectif d'accélérer la croissance organique et externe « en contribuant au renforcement de pôles médicaux régionaux », « en investissant dans des infrastructures de pointe et en consolidant, au travers d'acquisitions sélectives, un marché hospitalier privé encore très fragmenté pour agréger de nouvelles expertises, enrichir l'offre de soins et renforcer les positions concurrentielles du groupe ».

« Notre groupe dispose désormais de ressources complémentaires pour poursuivre le développement de ses pôles médicaux régionaux, déclare Philippe Gravier, président de MédiPôle Partenaires. Nous sommes bien positionnés pour tirer parti de la consolidation en cours du secteur et renforcer nos positions de leader multi-régional. »

Si le groupe n'annonce pour l'heure aucune nouvelle opération de croissance externe confirmée, il rappelle qu'historiquement, il réalise une à deux opérations de ce type par an.

Une première dans l'hospitalisation privée

Cet investissement de bpifrance est le premier dans un groupe d'hospitalisation privé.

« Cette opération s'inscrit pleinement dans la volonté de bpifrance d'investir dans des secteurs à forts enjeux sociétaux tels que l'éducation et la santé, observe de son côté José Gonzalo, directeur au sein de bpifrance Investissement. En investissant dans MédiPôle Partenaires, nous nous engageons auprès d'une société reconnue dans le domaine de la santé pour la qualité de ses équipes et bien positionnée pour tirer parti de la consolidation en cours du secteur privé hospitalier, un atout essentiel du système de santé en France. »

Préalablement à l'entrée de bpifrance, une opération de recomposition du capital de MédiPôle Partenaires a eu lieu, suite à la cession des parts détenues par Marcel Hermann dans le groupe. Ce dernier a quitté ses fonctions le 19 avril, et a été remplacé par Philippe Gravier.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :