L’USAP investit pour son avenir

 |   |  436  mots
Le club de rugby catalan USAP veut se donner les moyens de ses ambitions sportives.
Le club de rugby catalan USAP veut se donner les moyens de ses ambitions sportives. (Crédits : Mariama Diallo)
Qualifié pour la finale du Championnat de France de Rugby Pro D2, l’USAP pense à l’avenir. Le 29 avril, son président François Rivière a annoncé des investissements, notamment au niveau des infrastructures. Le club catalan, susceptible de réintégrer le Top 14 en cas de victoire face au FC Grenoble le 6 mai, veut se donner les moyens de figurer et se maintenir parmi l’élite du rugby tricolore.

Au plus haut de sa forme depuis quatre ans, l'USAP dévoile ses axes de développement économiques pour les années à venir. Le club catalan, qui a remporté, le 29 avril, la demi-finale du Championnat de France de Rugby Pro D2, face au Stade Montois (Mont de Marsan) sur un score de 28 à 8, devrait entamer en 2019 un plan d'investissements en vue de moderniser ses infrastructures et se doter de matériels d'entraînement de plus haute technologie.

Parmi les projets, la rénovation du stade Aimé Giral, la création d'un pôle médical ainsi que la construction d'un nouveau centre d'entraînement qui devrait prendre forme à proximité directe du stade emblématique du club.

Outre les sportifs, le futur centre d'entraînement aura également vocation à accueillir les entreprises partenaires de l'USAP dans le but de « renforcer le lien entre le monde de l'entreprise et celui du sport », explique François Rivière, président du Club perpignanais depuis 2014.

Soutenu par Bpifrance

Ces investissements, dont le montant n'a pas été dévoilé, devraient permettre à l'USAP de jouer un rôle à la prochaine Coupe du monde de rugby qui se tiendra dans l'Hexagone en 2023, ainsi que durant les Jeux Olympiques de 2024.

« Ces deux événements représentent une opportunité extraordinaire et historique pour le club et pour le territoire catalan », poursuit François Rivière.

Ce projet économique de l'USAP, cohérent avec ses ambitions de réintégrer et de se maintenir dans le Top 14, est fortement soutenu par Bpifrance, partenaire stratégique du club depuis 2015.

« L'USAP doit adapter ses structures, moderniser ses infrastructures, transformer sa gouvernance et retravailler son modèle économique, et le club doit être géré comme une entreprise », indique Patrice Bégay, directeur de la communication de la banque publique d'investissement, qui favorise les liens entre le club et les entreprises locales et nationales en vue de partenariats financiers.

6e club français le plus titré

Aujourd'hui, l'USAP compte parmi ces soutiens, la start-up montpelliéraine Vogo (créée et dirigée par Christophe Carniel), La Compagnie des Desserts, la Villa Duflot (tenue par l'entrepreneur Emmanuel Stern), ou encore le groupe Morin.

Avec un budget de fonctionnement annuel de 10 M€ (100 salariés, dont 45 joueurs), l'USAP est le 6e club français de rugby à XV le plus titré (7 fois champion de France depuis 1914).

Le club aux couleurs sang et or pourrait remporter le 6 mai prochain son 8e titre de champion de France face au FC Grenoble qu'il affronte en finale. En cas de victoire, le club catalan se hissera dans le Top 14, son objectif depuis sa relégation en 2e division en 2014.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :