60 entreprises récoltent plus de 200 000 € pour la Fondation Saint-Pierre

 |   |  386  mots
82 équipes représentaient une soixantaine d'entreprises et groupement d'entreprises de l'Hérault et du Gard
82 équipes représentaient une soixantaine d'entreprises et groupement d'entreprises de l'Hérault et du Gard (Crédits : DR)
Une manifestation caritative a rassemblé 82 équipes composées de 850 personnes à Palavas avec pour enjeu le financement d’un lab dédié à la recherche autour des prothèses des enfants handicapés.

C'est à la fois une manifestation caritative et l'occasion d'une opération de "team building". La deuxième édition des 24 heures St Pierre, organisée par la fondation Saint-Pierre à Palavas-les-Flots (34) les 31 août et 1er septembre, a reçu plus de 204 000 € de dons avec la participation de 82 équipes (850 personnes) représentant une soixantaine d'entreprises et groupement d'entreprises de l'Hérault et du Gard ayant mobilisé leur réseau pour récolter les fonds après de plus de 1300 donateurs.

"C'est une des spécificités de cet événement. Il mobilise des collaborateurs et entrepreneurs mais également, en priorité, un mécénat d'entreprise. L'argent récolté servira à financer notre Human Lab, c'est à dire une unité de recherche autour des prothèses des enfants en situation de handicap avec le concours d'une équipe pluridisciplinaire", explique Marie-Anne Sportes, la déléguée générale de la Fondation Saint-Pierre.

Créer du lien

Lors de ce week-end des équipes notamment montées par les entreprises Septeo, FDI Groupe*, IBM, le Crédit Agricole Languedoc, différents BNI mais aussi BRL et Bleu Libellule, entre autres, ont notamment couru durant 24 heures ou disputé un défi "terre-mer" lors d'épreuves conviviales.

"Ce qui était chouette, c'est que des salariés récemment intégrés à l'entreprise ont participé aux défis. Cela a permis de créer du lien en se rencontrant dans un environnement différent de celui que connaissons au quotidien. Franchement, les retombées sont plus positives que ce que j'imaginais. Nous avons également fait de belles rencontres avec les autres équipes. Je pense sincèrement que ce week-end a favorisé des choses que l'on va tenter de recréer au sein de l'entreprise", témoigne Jean-Thierry Winstel, le dirigeant-fondateur de l'entreprise Bioviva.

L'an dernier, quelque 90 000 € avaient été réunis au bénéfice de la Fondation Saint-Pierre. Depuis quelques mois, cette dernière est titulaire d'agréments lui permettant d'accueillir d'autres fondations sous égide, à l'instar de la Fondation de France. Elle est la première œuvre du genre en Occitanie.

* : la manifestation a été endeuillée par le décès d'un salarié de FDI Groupe. À la demande de ses équipiers, le défi s'est poursuivi. Une marche silencieuse en son honneur s'est déroulée dimanche à la clôture des 24h St Pierre.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :