EXCLUSIF - Pourquoi Ouattitude a cédé ses parts à son concurrent vendéen

 |  | 615 mots
Dans son unité de production de Servian (34), Ouattitude a fabriqué 6 300 tonnes de ouate de cellulose en 2019.
Dans son unité de production de Servian (34), Ouattitude a fabriqué 6 300 tonnes de ouate de cellulose en 2019. (Crédits : DR)
L’entreprise héraultaise Ouattitude, spécialisée dans la fabrication de ouate de cellulose à partir de déchets papiers, conserve son site à Servian mais appartient désormais à son concurrent vendéen. Objectif du nouvel ensemble : se doter de moyens plus importants pour devenir un acteur leader en France sur le marché de la ouate de cellulose.

La nouvelle est passée sous les radars en 2019, il y a un an environ, parce que les protagonistes n'ont pas éprouvé l'utilité de communiquer dessus... Jean-Michel Bœuf, le fondateur et dirigeant de l'entreprise héraultaise Ouattitude, a cédé ses parts à son concurrent vendéen Igloo France Cellulose (basé près des Sables-d'Olonnes). Le nouvel ensemble a cependant conservé la double implantation des sites.

Ouattitude, créée en 2011 à Servian, est spécialisée dans la fabrication de ouate de cellulose à partir de déchets papier. Son marché de prédilection : le bâtiment, individuel ou collectif, en qualité d'isolant thermique biosourcé, à faible impact environnemental. Elle emploie 10 salariés et recours à quelques intérimaires...

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :