Ph. Lamouroux, président des experts-comptables à Montpellier : "On va se heurter à un double mur"

 |  | 968 mots
Philippe Lamouroux, président du Conseil régional de l'Ordre des experts-comptables région Montpellier.
Philippe Lamouroux, président du Conseil régional de l'Ordre des experts-comptables région Montpellier. (Crédits : DR)
Témoins des turbulences qui ont secoué et secouent encore les TPE-PME de la région qu’ils accompagnent au quotidien, les experts-comptables sortent de la crise sanitaire « éreintés mais grandis », assure le Philippe Lamouroux, le président du Conseil régional de l’Ordre des experts-comptables région Montpellier. Mais la rentrée s’annonce délicate...

C'est une assemblée générale amputée de sa dimension conviviale et festive qui attendait, le 11 septembre au Cap d'Agde, le Conseil régional de l'Ordre des experts-comptables région Montpellier. Si 500 personnes ont pu prendre place dans le grand Palais des congrès de la ville, en présence notamment de Charles-René Tandé, le président du Conseil supérieur de l'Ordre des experts-comptables, elles ont toutefois été privées, en raison des mesures sanitaires obligatoires, du cocktail et de la soirée networking habituels.

Une AG qui était aussi la dernière du genre puisque la structure (1 030 experts-comptables) disparaîtra le 8 décembre prochain en étant absorbée par l'Ordre toulousain (860 experts-comptables) pour former un Conseil régional de l'Ordre à l'échelle de l'Occitanie. A Montpellier ne subsistera « qu'une représentation territoriale ordinale ».

Le président de la région de Montpellier, Philippe Lamouroux, qui s'est battu contre cette réforme, est amer et regrette la verticalité de Bercy, qui « ne veut qu'une seule tête ».

« On va à l'encontre du sens de l'histoire, à l'heure où tout le monde défend les "territoires" et la...

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :