Comment la crise incite La Botte Gardiane à réorienter sa stratégie vers le e-commerce

 |  | 896 mots
Lecture 5 min.
La Botte Gardiane a réalisé un chiffre d'affaires consolidé de 1,8 millions d'euros en 2020, dont 1,3 million d'euros sur l'atelier gardois.
La Botte Gardiane a réalisé un chiffre d'affaires consolidé de 1,8 millions d'euros en 2020, dont 1,3 million d'euros sur l'atelier gardois. (Crédits : La Botte Gardiane)
Sa réactivité a permis à La Botte Gardiane de ne pas être trop lourdement impactée, en 2020, par la crise sanitaire. Dans un contexte mouvant, l’entreprise basée à Aigues-Vives, dans le Gard, ferme deux de ses trois boutiques en France et accélère sa digitalisation.

Créée en 1958 et dirigée par la seconde génération Aguilhon (Antoine, Julien et Fanny), La Botte Gardiane est spécialisée dans la fabrication de chaussures et articles en cuir : 220 modèles de bottes, bottines, sandales et chaussures, proposés avec un service de personnalisation et de sur-mesure.

La crise du coronavirus est aujourd'hui l'accélérateur de mise en œuvre d'une stratégie commerciale digitale.

En 2018, La Botte Gardiane misait sur la vente directe, investissant près de 1,5 millions d'euros dans des nouveaux locaux à Aigues-Vives (30) pour doubler sa surface (soit 1.180 m2, dont un atelier et une boutique).

Après avoir investi Paris, en 2012 et 2014, avec deux boutiques, elle en ouvrait une troisième, cette fois à Lyon. La marque cherchait alors de la visibilité... Elle avait même ouvert les portes de son atelier gardois aux visiteurs, histoire de dévoiler la fabrication de haute technicité de ses produits. Mais les deux confinements liés au Covid ont eu raison de ce tourisme d'entreprise.

Deux boutiques mises en vente

« Les visites d'atelier ont été divisées...

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :