Le Son de l’encre, un nouveau studio de l’audio et de la voix à Montpellier…

La ville de Montpellier continue d’attirer des professionnels de l’audio. Un nouveau studio vient de s’y créer, Le Son de l’encre, qui propose des prestations de post-production et de sound design, mais qui compte bien aussi se positionner fortement sur les segments très recherchés du podcast et du livre audio.
Cécile Chaigneau

2 mn

Le nouveau studio montpelliérain Le Son de l'encre propose de la post-production et du sound design, des posdcasts, de la fiction sonore et de l'audiobooks.
Le nouveau studio montpelliérain Le Son de l'encre propose de la post-production et du sound design, des posdcasts, de la fiction sonore et de l'audiobooks. (Crédits : DR)

Il y a deux mois, en mai 2021, Jonathan Herlem, Paul-Antoine Perez et Thibault Faucard créaient le studio Le son de l'encre à Montpellier. Un nouveau studio de post-production et sound design, posdcasts, fiction sonore et audiobooks, qui vient enrichir une offre grandissante dans la ville languedocienne où a été créé en 2020 le cluster national de la radio et de la voix, Coodio.

C'est d'ailleurs principalement en raison de ce dynamisme que les trois fondateurs du Son de l'encre ont choisi de s'installer à Montpellier, « qui permet de découvrir l'écosystème et de se sentir moins seul, qui agit comme une vitrine, et nous a permis de prendre contact avec le réseau », précise Jonathan Herlem.

Ingénieur du son de formation, Jonathan Herlem est aussi musicien, avec une carrière internationale en tant qu'artiste musicien derrière lui. Paul-Antoine Perez et Thibault Faucard ont, tous les deux, été formés à l'école de cinéma et de sound-design ACFA Multimédia, mais sont tous les deux musiciens, et l'un est aussi développeur web et l'autre électricien...

Surfer sur le podcast de marques

« Notre ambition, c'est de développer notamment le podcast, et plus particulièrement le podcast natif de marques dont les entreprises sont de plus friandes, souligne Jonathan Herlem. C'est un moyen de communication d'une marque à ses clients qui permet à l'entreprise de dire ce qu'elle veut - interview de ses collaborateurs, présentation d'un produit ou service, etc. - tout en sortant du cadre publicitaire qui peut être intrusif. Ça change le rapport au client... C'est un média qui marche beaucoup aux États-Unis et qui grossit en France, notamment chez les marques de luxe. Nous voulons également proposer du podcast pour les associations, les particuliers, avec une qualité professionnelle de traitement audio. »

Le Son de l'encre se positionne également sur le livre audio, « un domaine plus structuré par les éditeurs mais qui marche très fort, les catalogues s'enrichissent ».

Malgré un ralentissement au moment de la création, en raison de la crise sanitaire du Covid, les trois cofondateurs annoncent avoir déjà signer des contrats.

« La concurrence existe, mais ça reste un marché qui connait une telle expansion qu'il y a des encore beaucoup d'opportunités à saisir et de choses à faire, assure Jonathan Herlem. Nous cherchons à proposer une offre premium. »

Cécile Chaigneau

2 mn

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaire 0

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

Il n'y a actuellement aucun commentaire concernant cet article.
Soyez le premier à donner votre avis !

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.