Val d'Orbieu devient Vinadeis

 |  | 405 mots
Lecture 2 min.
Bertrand Girard, directeur général de Vinadeis, lors des annonces du 11 juin
Bertrand Girard, directeur général de Vinadeis, lors des annonces du 11 juin (Crédits : Fanny Linares)
Le groupe coopératif viticole Val d'Orbieu-UCCOAR a dévoilé son nouveau nom, « Vinadeis », lors d'une grande soirée, le 11 juin à Narbonne (11). Un renouveau pour gagner en lisibilité, alors que le groupe est en forte croissance, avec un chiffre d'affaires qui a doublé depuis 2011.

« Vinadeis », le nouveau nom de Val d'Orbieu-UCCOAR, a été choisi « en référence au vin et aux racines romaines de cette région et de cette ville. Il fallait trouver l'expression de qui nous sommes, et de qui nous devrons être dans le futur », a expliqué Bertrand Girard, le directeur général du troisième acteur coopératif viticole français, face à plusieurs centaines de personnes, le 11 juin au Parc des Expositions de Narbonne.

Le groupe a également choisi un nouveau logo, représentant une ammonite, fossile que l'on trouve en labourant les vignes.

« Val d'Orbieu-UCCOAR a remarquablement bien consommé sa fusion, retrouvé des résultats, entamé une politique dynamique d'investissements, d'innovation et d'exportation, au service de ses valeureux et talentueux vignerons », a affirmé à la tribune le président du groupe, Joël Castany.

Chiffre d'affaires multiplié par deux

 « Depuis 2011, nous avons multiplié notre chiffre d'affaires par deux, nous avons pris des parts de marché très significatives sur les marchés français et mondial, a confirmé Bertrand Girard. Nous avons multiplié par deux nos ventes d'AOP et d'IGP, par trois l'export. La dette nette a diminué de 33%. Nous avons déjà écrit un bon bout de chemin, mais ce n'est qu'un début ».

Des annonces sont en effet attendues lors d'une assemblée générale extraordinaire le 10 juillet prochain. Cette année, Vinadeis prévoit notamment de développer les alliances dans le cadre de sa holding La Languedocienne. Plusieurs projets sont en cours pour établir un partenariat fort avec Invivo, premier groupe coopératif agricole français, qui est désormais le partenaire de Vinadeis au sein de la maison de négoce bordelaise Cordier Mestrezat.

Entre autres projets, le groupe investit dans un nouveau centre de conditionnement pour le vrac, à hauteur de 6 M€, et dans un concept-store dans le centre-ville de Narbonne. « Nous réfléchissons aussi à d'autres implantations de concept-stores » précise Bertrand Girard.

Implantations à Dakar, Tokyo, Boston

Vinadeis vise également un développement de ses ventes à l'export. Après avoir attaqué les marchés depuis Shanghai, Hong-Kong, Taïwan, New-York ou encore Washington, le groupe prévoit des implantations à Dakar, Mendoza (Argentine), Tokyo ou encore Boston.

Basé à Narbonne, Vinadeis pèse 268 M€ de chiffre d'affaires et emploie environ 500 personnes. Il regroupe 2 100 adhérents, onze caves coopératives et 60 caves particulières, travaillant 17 000 hectares de vignes. Il produit 900 000 hectolitres de vin et en commercialise 2,5 millions, dont 22 % à l'export.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :