Lancement des Halles Gourmandes dédiées aux produits Sud de France

 |   |  430  mots
Le restaurant des halles compte 75 couverts en intérieur et 150 en terrasse.
Le restaurant des halles compte 75 couverts en intérieur et 150 en terrasse. (Crédits : Christine Caville)
Sept acteurs du secteur agroalimentaire régional ont créé et inauguré, le 2 décembre, un espace de 930 m2 dédié à la commercialisation des produits Sud de France sur la zone commerciale de Pérols. Objectif : proposer 2 500 produits et atteindre une fréquentation quotidienne de 250 clients.

Les Halles Gourmandes Fou du Sud situées à proximité du Parc des expositions de Pérols (34) ont été inaugurées le mercredi 2 décembre, soit quelques jours après avoir ouvert leurs portes au public, le 20 novembre.

Cet espace de valorisation de produits Sud de France occupe une surface de 930 m2. Il intègre trois activités : la commercialisation de produits agroalimentaires régionaux, la restauration sur place à partir de ces mêmes produits et la promotion régulière de producteurs via un espace dédié. Pour assurer ces services, 24 emplois ont été créés.

« Ce projet est une initiative privée lancée il y a plus de deux ans par sept acteurs du secteur agroalimentaire de la région afin de commercialiser les produits agricoles du Languedoc-Roussillon en circuit court», indique l'un d'entre eux, Ivan Borrel, président de la société Les Maisons de Producteurs (Castelnau-le-Lez).

Un investissement de 1,3 M€

Les sept associés ont créé la société Fou de Sud en investissant chacun 50 000 €, soit un capital total de 350 000 €. Ils ont réalisé un investissement de 1,3 M€ pour aménager le rez-de-chaussée de la nouvelle Maison Sud de France où seront regroupés à termes d'autres acteurs de la filière agro-alimentaire comme Sud de France, LRIA et l'IFRIA.

« À la date de l'ouverture, les Halles Gourmandes sont approvisionnées par cinquante producteurs et proposent 2 000 produits agricoles à 99,99 % issus du Languedoc-Roussillon, précise Ivan Barral. La majeure partie de ces produits est labélisée Sud de France et à terme, l'objectif est de proposer au minimum 80 % de produits porteurs de la marque ombrelle régionale ».

Objectif : 2,7 M€ dès 2016

Cet objectif a permis aux associés de Fou de Sud de signer, le jour de l'inauguration, un contrat de licence avec le Conseil régional. « Nous pouvons ainsi nous revendiquer boutique Sud de France et bénéficier des éléments de communication de la marque », explique le président des Maisons de Producteurs.

Pour amortir l'investissement et le loyer mensuel (180 €/m2), les associés de la société Fou de Sud ont pour objectif de réaliser au minimum un chiffre d'affaires de 2,7 M€ dès la première année. « Cela représente environ une fréquentation quotidienne de 200 à 250 clients avec un panier moyen de 35 à 40 € », indique Ivan Borrel.

L'élargissement des frontières régionales n'inquiète pas les porteurs du projet. Au contraire, il permettra d'enrichir l'approvisionnement, expliquent-t-ils. Pour Damien Alary,  l'actuel président de Région, la généralisation de la marque Sud de France à l'ensemble du territoire est déjà acquise.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 11/12/2015 à 12:37 :
Horaires d'ouverture ,? L'après midi ?
Merci
a écrit le 03/12/2015 à 11:44 :
Dommage que des subventions publiques (le budget com de Sud de France servira à a faire la promotion de cet établissement) financent des établissements commerciaux privés en faussant la concurrence. Et cette manne est accordée selon que l'on est proche du pouvoir et des décideurs (remember le EShop Sud de France http://www.societe.com/societe/ag-languedoc-roussillon-802301986.html -> une belle réussite). Tant que les institutions territoriales seront qu'un énorme guichet à subventions et que certains confondront affairisme et bien public ...

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :