Épisode neigeux : au moins 63 exploitations touchées dans l'Hérault

 |   |  300  mots
Des exploitations présentes sur tout le territoire de l'Hérault ont été touchées
Des exploitations présentes sur tout le territoire de l'Hérault ont été touchées (Crédits : DR)
La Chambre d'agriculture de l'Hérault a indiqué, le 5 mars, que 63 exploitations se sont signalées pour des dégâts importants subis lors du violent épisode neigeux du 28 février. De son côté, la Métropole de Montpellier vient de demander son classement en catastrophe naturelle.

À la date du lundi 5 mars à 12h, la Chambre d'agriculture de l'Hérault indique que 63 exploitations agricoles du département se sont signalées en raison des importants dégâts subis lors de l'épisode neigeux exceptionnel (40 cm par endroits) du 28 février dernier.

"Ce nombre pourrait encore augmenter de 30 % car tout le département a été touché par la neige et le froid, y compris des zones telles que les hauts cantons ou le Biterrois, où il a pourtant moins neigé qu'à Montpellier", souligne la Chambre.

Les secteurs le plus impactés, avec près de 100 % de pertes, sont le maraîchage sous serres et l'arboriculture (fraises, abricotiers, amandiers), ainsi que les pépiniéristes.

Un épisode climatique de ce type, en causant des dégâts sur les arbres et les souches, peut ouvrir une procédure de calamité agricole après signalement auprès de la Chambre d'agriculture, pouvant elle-même déboucher sur une exonération de la taxe foncière non bâtie. Par ailleurs, une cellule de crise associant la chambre, les collectivités locales, les assureurs et les banques doit se réunir sous peu pour étudier la mise en oeuvre d'aides exceptionnelles (comme celles déclenchées en faveur du Pic Saint Loup après l'orage de grêle subi lors de l'été 2016).

De son côté, Montpellier Méditerranée Métropole vient de lancer une demande officielle de classement en catastrophe naturelle. "Dès ce vendredi 2 mars, la procédure de demande de classement de la Ville de Montpellier en catastrophe naturelle a été engagée au vu de l'intensité de cet épisode neigeux exceptionnel. Chacun des maires des communes de la Métropole de Montpellier pourra s'associer à cette démarche", fait savoir la Métropole dans un communiqué.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :