GMS et vote citoyen : dernières étapes avant le Pacte d’alimentation régional

 |   |  373  mots
Carole Delga, présidente de Région, présente les axes de la votation à venir
Carole Delga, présidente de Région, présente les axes de la votation à venir (Crédits : Pauline Compan)
53 000 questionnaires analysés, 14 rencontres territoriales pour 1 400 participants : la concertation citoyenne sur l’alimentation, menée par la Région depuis mars, a été un succès populaire. Les citoyens ont désormais un mois (du 15 octobre au 15 novembre) pour exprimer leurs thèmes de prédilections, alors que la présidente Carole Delga va entamer le dialogue avec la grande distribution.

92 % des consommateurs veulent privilégier une production régionale mieux identifiée. Les résultats de la concertation citoyenne, présentés par le Conseil régional lundi 8 octobre à Montpellier, mettent en valeur le fort intérêt des personnes interrogées pour le manger local, et un manque d'accès et d'identification pour ces produits.

Ce sont des pistes de travail selon la présidente de Région, Carole Delga, pour qui la prochaine étape sera la rencontre avec les grandes enseignes de distribution au mois de novembre. Un enjeu crucial pour l'accès aux produits, et la rémunération du producteur, alors que 40 % des sondés font leur courses principalement en hypermarchés.

« Je connais les dirigeants de ces enseignes, du temps où j'étais secrétaire d'État au commerce (sous le gouvernement Valls, NDLR), assure Carole Delga. Je dois leur montrer les résultats de cette étude inédite à l'échelle d'une Région. »

Quatre thématiques mises au vote pour un mois

Les 53 000 questionnaires ont nécessité un travail important pour rendre des conclusions globales. Parmi les enseignements les plus significatifs : une population locale concernée par une alimentation saine et équilibrée (71 %), friande de bio, de local et de viande (61 % des sondés en mangent plusieurs fois par semaine).

L'analyse de ces résultats a permis de dégager quatre thèmes principaux : environnement et santé, consommation de produits d'Occitanie, éducation, innovation. Du 15 octobre au 15 novembre, les citoyens peuvent voter en ligne (laregion.fr) ou via un bulletin papier contenu dans le journal régional, pour classer ces thèmes selon leurs préférences. L'issue de cette votation influencera les mesures prises par le Pacte de l'alimentation, voté le 21 décembre prochain.

L'Occitanie dans mon assiette

Pour agir dans les lycées, la Région a mis en place l'opération « L'Occitanie dans mon assiette ». 60 lycées sont engagés dans cette démarche, qui veut porter à 40 % la part des produits de qualité et de proximité dans les cantines. La mesure concerne déjà 5,5 millions de repas par an.

Retrouvez notre dossier sur les résultats économiques du "produit en Occitanie" dans le secteur alimentaire au sommaire du notre nouveau numéro, disponible sous peu.

Agroalimentaire

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :