Matahi se positionne sur de nouvelles filières africaines

 |   |  359  mots
Raphaël Girardin, fondateur de Matahi et brand manager du groupe Racines
Raphaël Girardin, fondateur de Matahi et brand manager du groupe Racines (Crédits : Matahi)
Connue pour sa boisson énergisante au fruit de baobab, Matahi élargit sa gamme vers d'autres produits alimentaires africains typiques. La marque joue sur la synergie avec les filières locales du groupe Racines, qu'elle a intégré en 2019.

Un an après son rachat par le groupe Racines, basé à Montferrier-sur-Lez (34), Matahi vient d'achever son cycle de fusion complète avec ce dernier : devenue une marque de Racines, elle s'appuie désormais sur les filières et les ateliers de production dont le groupe dispose en Afrique pour étendre son catalogue. Connue à l'origine comme producteur de boissons énergisantes à base de superfruits (dont le baobab) et donc pour un positionnement orienté santé, Matahi évolue ainsi vers une gamme plus large de produits alimentaires typiques du continent africain.

"Le groupe Racines dispose de filières d'approvisionnement à Madagascar pour le fruit de la passion, la mangue et l'ananas, ce qui nous permettra de proposer des préparations à base de fruits. Le groupe a aussi des ateliers au Bénin, qui vont nous aider à produire du foufou (pâte réalisée à partir de farines bouillies et pilées, ndlr), ainsi que des farines de patates douces, et de manioc. Au Sénégal, nous allons proposer deux variétés de piments, rouges et jaunes. Le fil conducteur est la volonté de valoriser ces filières, tout en rendant ces saveurs et produits africains disponibles pour d'autres publics", résume Raphaël Girardin, fondateur de Matahi et brand manager du groupe Racines.

Le rapprochement entre les deux entités permet aussi de mener deux approches marketing complémentaires, selon Raphaël Girardin : "Racines est spécialisée dans les épiceries de produits éthiques et s'adresse aux déracinés ou aux amateurs de produits typiques ; de son côté, Matahi vise des publics occidentaux en recherche d'originalité mais aussi de produits bio et éco-responsables".

Le groupe Racines dispose à ce jour d'un catalogue de 700 références, dont 40 produits bio : 16 d'entre eux portent la marque Matahi. Ce pôle bio réalise un chiffre d'affaires de 1,5 M€.

Globalement, le groupe Racines, à travers ses activités de producteur, transformateur et distributeur, a réalisé un chiffre d'affaires de 20 M€ en 2019. Il compte une centaine de collaborateurs dans le monde et 25 en France, dont quatre chez Matahi. "Nous recrutons un chargé de qualité à la fois pour Matahi et le groupe", conclut Raphaël Girardin.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :