Pourquoi les conchyliculteurs de Méditerranée lancent leur marque sur les huîtres et les moules

 |  | 897 mots
Lecture 5 min.
L’élevage sur cordes et sur tables constitue l'ADN des producteurs de coquillages en Méditerranée, un savoir-faire combiné à un environnement spécifique (90% de la production est réalisée en milieu lagunaire).
L’élevage sur cordes et sur tables constitue l'ADN des producteurs de coquillages en Méditerranée, un savoir-faire combiné à un environnement spécifique (90% de la production est réalisée en milieu lagunaire). (Crédits : DR)
Pour accroitre sa notoriété face aux producteurs de l’Atlantique, la filière conchylicole d’Occitanie s’engage dans une démarche collective avec les producteurs de PACA et de Corse. Présentée le 17 décembre 2020, la marque ombrelle « huîtres et moules de Méditerranée » a vocation à valoriser les spécificités et valeurs communes au sein de l’arc méditerranéen.

« Cette démarche a vocation à valoriser un métier et ses savoir-faire, un territoire et ses produits, un environnement et ses spécificités. Rassembler la profession autour de cet objectif permettra de mieux faire connaître la typicité des coquillages de méditerranée. »

C'est ainsi que Patrice Lafont, président du Comité régional conchylicole de Méditerranée (CRCN) a présenté à la presse, le 17 décembre 2020, le lancement du label « Huîtres et Moules de Méditerranée ». Il avait choisi le site conchylicole du Mourre Blanc à Mèze (34), où étaient également présents Yves Michel, président du Syndicat mixte du bassin de Thau (SMBT), François Commeinhes, président Sète Agglopôle Méditerranée, André Lubrano, président du Cépralmar (Centre d'étude pour la promotion des activités lagunaires et maritimes), et plusieurs élus de communes héraultaises.

« Enfin une union, c'est une énorme chance, on va arrêter de se regarder chacun dans son coin et avancer ensemble », s'est félicitée Karine Kaussel, conchylicultrice au Mas La Noisette d'Oc.

Une technique d'élevage unique en milieu lagunaire

Premier...

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 24/12/2020 à 8:40 :
Vu l'état de pollution de la Méditerranée, est ce bien raisonnable ?

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :