Ces vignerons qui innovent : la maison Antech lance Pardi, le Spritz à la française

 |  | 549 mots
Lecture 3 min.
Françoise Antech, vigneronne dans l'Aude (Limoux), lancera son Spritz à la française au printemps.
Françoise Antech, vigneronne dans l'Aude (Limoux), lancera son Spritz à la française au printemps. (Crédits : DR)
Françoise Antech, vigneronne à Limoux, lance Pardi, le Spritz à la française. Un projet mené en partenariat avec la maison Kina Karo, liquoriste elle aussi basée dans l’Aude, en réponse à la crise Covid qui lui a rendu du temps pour réfléchir à innover. Le produit sera lancé au printemps, à destination notamment des restaurants, que la vigneronne espère voir rouvrir rapidement.

Certains vignerons ont su habilement tirer parti de la crise sanitaire. C'est le cas de Françoise Antech, vigneronne à Limoux, dans l'Aude : « En période normale, je passe un tiers de mon temps en déplacement. Pendant le confinement, j'ai profité de ce temps retrouvé pour imaginer de nouveaux produits », raconte-t-elle.

Depuis six générations, la maison Antech élabore essentiellement des vins effervescents en AOC Blanquette et Crémant de Limoux. Pour renouveler sa gamme, Françoise Antech a eu l'idée de développer une version française de l'Apérol Spritz, cocktail italien à base de prosecco, qui a largement débordé des frontières italiennes et se retrouve à la carte de nombreux établissements en France et dans le monde.

Un produit 100% naturel

« J'ai travaillé de concert avec la maison Kina Karo, également basée dans l'Aude, et récemment reprise par un jeune viticulteur, qui élabore un apéritif à base de vin, explique la vigneronne. Il nous a fallu six mois pour mettre au point une liqueur qui se marie parfaitement avec la Blanquette de Limoux extra brut, que j'ai sélectionnée pour entrer dans la composition de ce cocktail : un vin aérien et sur la fraîcheur, qui sublime les arômes d'oranges, de fleurs et d'épices de la liqueur, que nous avons voulue deux fois moins riche en sucre que l'Apérol. Nous avons exclu tout colorant et arôme artificiel. Notre cocktail est non seulement local, mais 100% naturel. »

Pour Françoise et son fils Baptiste, qui vient de rentrer dans l'entreprise, ce projet a été une bouffée d'oxygène dans une période très anxiogène : « Nous nous retrouvions toutes les semaines avec Aurélien Carrelas de Kina Kano et un restaurateur de Limoux pour déguster notre cocktail et affiner sa composition. Cet exercice a été une fenêtre d'énergie et de légèreté pour nous distraire pendant cette crise ».

Grignoter des miettes d'un marché colossal

Pardi, le Spritz à la Française, sera lancé ce printemps, d'abord en région Occitanie. Françoise Antech cible les restaurants où sont déjà référencés ses vins, les cavistes et épiceries fines, les bars de plage et tous les lieux de consommation de cocktails.

« Partout où j'ai commencé à le présenter, j'ai reçu un accueil très favorable, observe-t-elle. Les restaurateurs avec qui je travaille ont hâte de le proposer à leur carte dès qu'ils pourront rouvrir. »

Le produit est présenté en coffret de trois bouteilles : une de liqueur et deux de Blanquette, dans un packaging moderne et coloré.

« A 49 euros le coffret, nous sommes plus chers que l'Apérol Spritz, mais nous restons dans un prix abordable. Les Italiens vendent 60 millions de bouteilles par an d'Apérol au niveau mondial. Si nous arrivons à grignoter quelques miettes de ce marché colossal, ce serait formidable », se projette Françoise Antech.

La maison Antech commercialise habituellement 850.000 bouteilles par an, dont 65% à l'export. En 2020, l'entreprise a enregistré une baisse de 20% de son chiffre d'affaires, ramené à 2,6 millions d'euros du fait de la crise sanitaire. Mais depuis le mois de novembre, les ventes ont retrouvé leur niveau d'avant la crise. Les perspectives s'annoncent plus favorables en 2021, notamment avec le lancement de ce cocktail, bien dans l'air du temps.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :