Compart planifie sa stratégie export sur 2015

 |   |  279  mots
(Crédits : Compart)
La PME alésienne, spécialiste des systèmes coupe-feu, fête ses dix ans avec un acte symbolique : l'extension de son site de production, dévoilée le 13 octobre. Elle finalise, en outre, l'obtention d'un marquage CE, prélude à son 1er grand plan export.

Compart a inauguré, le 13 octobre, l'extension de son site de production, à Alès (30), dont la surface passe de 800 à 1 060 m2. L'opération donne lieu à un montage particulier: Alès Agglomération réalise l'investissement et Compart reste locataire du bâti, avec la possibilité de le racheter ultérieurement à un prix fixé d'avance (montants NC).

"Nous montons en puissance en R&D, indique Jean Sauttreau, fondateur de Compart. Jusqu'ici, la procédure réglementaire requérait que nos produits passent par des laboratoires de certification officiels, avec souvent six mois d'attente et des tarifs prohibitifs de 10 000 à 20 000 €. Ce projet nous permet d'accélérer le développement de produits performants, dont on saura à l'avance qu'ils sont optimisés avant d'être envoyés à ces labos."

Par ailleurs, Compart est engagée dans une procédure d'obtention du marquage CE, qui devrait aboutir d'ici avril 2015, et qui ouvrira la voie à son premier grand plan de développement à l'international au bout de dix années d'activité.

La société, qui disposait déjà de bureaux en Belgique et au Luxembourg depuis deux ans, cible les pays "où la réglementation incendie est le plus développée en Europe", tels que l'Allemagne, l'Angleterre ou la Pologne.

"Nous travaillons avec 80 % des grandes marques internationales de fourniture à l'industrie et au bâtiment, complète Jean Sauttreau. Les positions sur ces marchés sont donc déjà prises par nos clients. Ceux-ci n'attendent plus que notre marquage CE soit validé pour distribuer plus largement nos produits."

Compart emploie six salariés (trois recrutements prévus en 2015) et a réalisé un chiffre d'affaires de 810 000 € en 2013, qu'elle annonce en légère hausse cette année.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :