Médipôle Partenaires veut créer 2 000 emplois dans le service à la personne

 |   |  423  mots
Christine Davesne, directrice de Pôle Emploi Polygone à Perpignan, et Marcel Hermann, président de Médipôle Partenaires
Christine Davesne, directrice de Pôle Emploi Polygone à Perpignan, et Marcel Hermann, président de Médipôle Partenaires (Crédits : Fanny Linares)
Médipôle Partenaires se lance dans le service à la personne, avec une nouvelle entité, Service Partenaires, que Marcel Hermann, le président du groupe, a présentée le 2 avril à Saint-Estève (66). Objectif : créer environ 2 000 emplois dans les deux ans au niveau national.

Le président du groupe Médipôle Partenaires, Marcel Hermann, a annoncé le 2 avril dans les locaux de sa clinique Supervaltech, à Saint-Estève (66), le lancement de Services Partenaires, une nouvelle branche du groupe, deuxième acteur français de l'hospitalisation privée.

« La tendance est à la réduction du temps d'hospitalisation et au développement de la chirurgie ambulatoire, explique Marcel Hermann. Par la suite, le temps de surveillance à domicile doit être plus important. Dans cette notion de service à la personne, il y a un besoin potentiel de surveillance, d'observation et d'assistance ».

Outre cette aide au retour à domicile, le groupe propose un service dans le cadre du maintien à domicile, de l'aide aux personnes handicapées et de l'aide à domicile.

Services Partenaires a reçu un agrément pour 15 départements fin février. Son objectif est à terme de se déployer dans l'ensemble des départements dans lesquels le groupe est présent (une vingtaine) et de créer environ 2000 emplois sous deux ans.

« Aujourd'hui, avec environ 9 000 équivalents temps plein, de par la présence du groupe et sa répartition à l'échelle nationale, se donner 20 % d'objectif de croissance d'emplois, c'est ambitieux... Mais il faut avoir de l'ambition », estime Marcel Hermann.

Une centaine d'emplois créés dans les P.-O. en 2015

Cette nouvelle branche est lancée, dans un premier temps, ces jours-ci, dans les Pyrénées-Orientales, avec des locaux installés au sein des sept cliniques du groupe dans le département.

Des mouvements en internes seront effectués et une vingtaine de collaborateurs viennent d'être embauchés en CDI lors d'une première vague de recrutements orchestrée : Pôle Emploi a signé une convention avec le groupe hospitalier pour l'occasion.

« Nous avons une projection de création d'une centaine d'emplois dans les Pyrénées-Orientales d'ici fin 2015 », annonce Amel Jouanny, directrice adjointe des ressources humaines chez Médipôle Partenaires.

« Il y aura des embauches tous les mois, et leur nombre sera ajusté selon la montée en charge de la structure, pour accélérer ou réduire la cadence », précise Caroline Durand-Rous, cadre opérationnel chez Pôle Emploi.

Médipôle Partenaires, issu du rapprochement de Médipôle Sud Santé et de Médi-Partenaires, est présent dans 10 régions, représente 40 établissements, 12 000 collaborateurs et traite plus de 700 000 patients, dont 170 000 dans ses cliniques des Pyrénées-Orientales.

Marcel Hermann, président du groupe, a été lauréat du Prix Décideur de l'année dans le cadre des Grands Prix Objectif Languedoc-Roussillon 2014.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 02/04/2015 à 19:29 :
Les lecteurs de cet article de la Tribune seront sans doute intéressés de consulter les deux dernières chroniques proposées sur la webradio webtv indépendante AWI qui mettent l'accent sur les secteurs générateurs d'emplois, notamment les services à la personne

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :