Auchan prend 10 000 m2 en location à Nîmes Saint-Césaire

 |   |  322  mots
Auchan, qui va rapatrier une partie de ses activités logistiques de Lyon à Nîmes, vient de louer 10 000 m2 pour désengorger ses sites gardois et en attendant les 56 000 m2 qui vont être bâtis à Garons. Quelque 80 créations d'emplois en découleront.

Le groupe Auchan aurait dû réceptionner une plate-forme d'envergure (56 000 m2), en janvier 2017, sur la zone Mitra, située à Nîmes-Garons. En effet, l'enseigne de grande distribution, du fait d'une réorganisation des flux logistiques, rapatrie ses activités lyonnaises (produits non alimentaires) à Nîmes.

« Mais le dossier administratif a pris du retard, précise André Pinson, directeur régional sur l'approvisionnement et la logistique pour la grande région Sud chez Auchan. Il manquait des pièces pour le permis de construire, mais surtout, des espèces protégées ont été découvertes, notamment des oiseaux, qui nécessitent d'obtenir une dérogation du ministère de l'Environnement. »

Les travaux devraient démarrer après l'été 2016 pour une livraison en janvier 2018, avec un an de retard sur le planning initial. Cette plate-forme entraînera la fermeture de la plate-forme fonctionnant actuellement à Garons, sur une surface de 18 000 m2 (aliments secs, épicerie, boissons, droguerie, parfumerie, hygiène).

Sites saturés

En attendant la livraison de ces 56 000 m2, l'enseigne doit faire face à une saturation de son autre site nîmois, à Saint-Césaire (deux bâtiments de 55 000 m2). Elle vient d'opter pour une location sur le site de l'ancienne usine Saint-Mamet (transaction : Arthur Loyd).

« Du fait du décalage de chantier sur Mitra, nous avons décidé de louer 10 000 m2 sur le site de Cap Delta pour une durée de 24 mois, afin de "désaturer" cette plate-forme », explique André Pinson.

À ce jour, l'enseigne fait travailler 430 personnes en région nîmoise (230 salariés et 200 prestataires logistiques). Ce transfert d'activité devrait générer la création de 80 équivalents temps plein à l'année pour les prestataires, annonce André Pison.

Les plates-formes logistiques nîmoises livreront ainsi une soixantaine de points de vente (magasins Auchan et Drive sur PACA, Languedoc-Roussillon/Midi-Pyrénées jusqu'à Pau, Auvergne et Rhône-Alpes), soit « pas de changement majeur sur périmètre de livraison », déclare le dirigeant.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :