Atelier Tuffery : 500 % de croissance en trois ans

Avec 125 ans d’existence, l’Atelier Tuffery, basé à Florac (48), est la plus ancienne manufacture de jeans de France. Son repreneur, Julien Tuffery, a choisi de mettre l’entreprise à l’heure du e-commerce. Résultat : 500 % de croissance en trois ans et un nouvel atelier en construction qui devrait multiplier par dix la production.
Atelier Tuffery mise sur le haut de gamme
Atelier Tuffery mise sur le haut de gamme (Crédits : Atelier Tuffery)

500 % de croissance en trois ans ! Autant dire que Julien Tuffery, arrière-petit-fils du fondateur Célestin, a su reprendre le flambeau avec brio.

« En 2014 je me suis lancé le challenge de redynamiser l'affaire familiale, raconte-t-il. Pour cela il fallait partir de cette base de savoir-faire et d'authenticité, tout en répondant aux tendances actuelles. Bref, passer du métier historique de tailleur-confectionneur à celui de tailleur 2.0 ! »

Un nouvel atelier en construction

L'Atelier Tuffery, qui compte actuellement huit salariés, se lance donc dans le e-commerce. Et ça fonctionne : sur les 6 000 jeans vendus en 2016, 82 % l'ont été sur le net et expédiés à travers 26 pays, avec une croissance qui double chaque année depuis deux ans. « Nous sommes aujourd'hui submergés par la demande et nous avons même du mal à faire face en terme de production. »

Julien Tuffery a donc l'idée de construire un nouvel atelier à Florac, avec comme objectif de multiplier par dix la production et de doubler le chiffre d'affaires - actuellement de 525 000 € - en deux ans. En 2015, il convainc sans mal les collectivités de soutenir financièrement ce projet avec un prêt de 650 000 €.

« Nous sommes en plein travaux pour une ouverture fin 2017, évalue Julien Tuffery. L'atelier de 465 m² sera entièrement visitable et visible depuis l'espace vente. Aujourd'hui les gens recherchent la qualité du produit, mais aussi dans la façon de produire. Cela fait partie des nouvelles manières de consommer. »

Une dynamique de territoire

Une dynamique qui entraîne déjà avec elle tout un territoire. En 2016 ,76 % des jeans vendus en boutique ont été achetés par des clients ayant parcouru plus de 100 km pour cette acquisition.

« Ces gens, une fois sur place, restent manger, parfois dînent et passent la nuit ; ils tombent souvent sous le charme de la région et reviennent pour les vacances ; et avant de repartir, ils n'oublient pas d'acheter leur pot de miel, leur Pélardon ou leur confiture de châtaigne », souligne Julien Tuffery.

Mais l'Atelier Tuffery ne se contente pas d'apporter des clients dans la région. Il travaille également avec les entreprises locales : « Par exemple, nous travaillons avec Les Tissages du Causse, qui ont un grand savoir-faire et qui pour l'occasion ont relancé leur production de toile de Nîmes. Depuis octobre, nous sommes donc capables de proposer une ligne de jeans noirs entièrement tissés dans le Tarn. » Autre exemple : la coopération avec un fabriquant de cuir basé dans l'Aveyron pour une ligne de tabliers d'artisans.

Le pari du haut de gamme

Récente lauréate des trophées Inn'Ovations, remis lors du dernier salon Midinnov à Toulouse, l'entreprise mise sur la qualité, que ce soit au niveau de la toile, des fils, de la métallerie ou du cuir, avec des jeans allant de 89 à 119 €. Julien Tuffery a d'ailleurs choisi de revenir au nom originel de 1892, après un passage par "Tuff's".

 « Dans les années 50, c'était une nécessité de sonner américain, mais aujourd'hui c'est le contraire, observe-t-il. Tuff's va rester et Atelier Tuffery servira de label à notre production haut de gamme. Un marché d'artisanat d'excellence pour lequel nous sommes énormément sollicités. »

Pour l'heure, ce savoir-faire est détenu par le père et les oncles de Julien Tuffery. Ils ont déjà commencé à transmettre à plusieurs des futurs salariés du nouvel atelier leurs 50 années d'expérience de tailleurs.

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaires 3
à écrit le 17/03/2019 à 12:21
Signaler
Bonjour, Je suis étudiante en première année de gestion et dans le cadre du cours de macroéconomie je doit réaliser un tableau de bord sur une entreprise de mon choix. Je me tourne ainsi vers votre entreprise. J'aurai besoin des chiffres du taux ...

à écrit le 17/03/2019 à 12:20
Signaler
Bonjour, Je suis étudiante en première année de gestion et dans le cadre du cours de macroéconomie je doit réaliser un tableau de bord sur une entreprise de mon choix. Je me tourne ainsi vers votre entreprise. J'aurai besoin des chiffres du taux ...

à écrit le 01/02/2017 à 19:04
Signaler
Internet permet l'épanouissement de l'artisanat et des petites productions de qualité ou originales, dommage que la société marchande l'ai pollué mais il y a encore beaucoup de place pour que réussissent les indépendants et petits entrepreneurs. ...

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.