Primark bientôt à Odysseum Montpellier ?

 |   |  255  mots
Le magasin Primark de Lyon Part Dieu, ouvert en 2015
Le magasin Primark de Lyon Part Dieu, ouvert en 2015 (Crédits : JB.L/ADE)
Primark, qui compte à ce jour 12 magasins en France, aurait récemment conclu un accord pour s’installer dans la partie ludique d’Odysseum, à Montpellier. Le groupe irlandais, distributeur de vêtements à prix réduits, cherche à s’implanter dans la ville depuis plusieurs années.

De sources concordantes, Primark aurait conclu, en début d'année, un accord avec Klépierre, propriétaire d'Odysseum à Montpellier, pour s'installer dans la partie ludique du centre commercial. Le groupe irlandais cherchait à s'implanter dans la ville depuis de nombreuses années, ne se voyant proposer que des surfaces de 1 000 m2, au mieux, en centre-ville, soit bien en-deçà des standards qu'il recherche depuis son entrée sur le marché français en 2013.

Primark aurait finalement choisi de s'installer dans les locaux de l'ancien bowling d'Odysseum. Ce dernier, fermé depuis 2014, est intégré à un bâtiment de 10 000 m2 incluant, par ailleurs, un karting indoor et un pub (fermés eux aussi) : Primark y disposerait de 5 000 m2 répartis sur deux plateaux. Il s'agirait du deuxième commerce de détail implanté dans la partie ludique d'Odysseum (hors galerie marchande), après l'ouverture de la boutique officielle du MHSC en 2010.

Contactés par Objectif Languedoc-Roussillon, Primark et Klépierre n'ont pas donné suite à nos sollicitations. À ce jour, le groupe irlandais dispose de 12 magasins en France, avec l'ouverture du prochain au Havre (4 200 m2) le 21 février, et avant celle prévue à Toulouse (7 000 m2) dans le courant de l'année. Chaque ouverture occasionne l'embauche de 250 à 300 collaborateurs.

Distributeur de vêtements à prix réduits, Primark exploite 350 magasins dans onze pays (Royaume-Uni, République d'Irlande, Espagne, Portugal, Allemagne, Pays-Bas, Belgique, Autriche, France, Italie et États-Unis) et emploie plus de 73 000 personnes dans le monde. Selon les dernières données disponibles, la filiale française développe un chiffre d'affaires de 406 M€.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 14/02/2018 à 19:16 :
J'aimerais savoir si vous aller ouvrir sur Nîmes j'aimerais déposé ma candidature
a écrit le 14/02/2018 à 14:31 :
Très bien comme magasin mais.dommage,ils sont souvent loin des petits.villages sinon super on adore ce cote divers beaux...chics... tres moderne tres grand groupe irlandais?c' est ça? et leur prix digne de l'europenisation a laquelle on a le droit faut voir le prix d un vetement actuel!Pourquoi pas un site web..?
a écrit le 14/02/2018 à 10:29 :
Je pensais que Klépierre s'était engagé à ne pas installer de commerces dans le pôle ludique en échange d'un prix très modéré d'acquisition des bâtiments à la Métropole ; Monsieur Saurel devrait s'en souvenir, et pouvoir en conséquence soit interdire ce projet.soit réclamer à Klépierre de fortes indemnités pour rupture de contrat.

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :