Le groupe Nicollin rachète Vidimus

 |   |  339  mots
Le 16 juillet, le groupe Nicollin, spécialisé dans la gestion des déchets, la gestion de l'eau et le nettoyage industriel, annonce avoir acquis le groupe Vidimus et l’ensemble de ses filiales. Objectif de l’opération : renforcer sa présence dans le secteur du nettoyage industriel et sa couverture géographique sur le grand ouest de la France.

Le groupe Nicollin annonce avoir racheté le groupe Vidimus et l'ensemble de ses filiales. Cette opération, datée du 9 juillet et dont le montant n'a pas été communiqué, s'est déroulée en présence d'Olivier Nicollin, président du groupe Nicollin, et des actionnaires de Vidimus, Joseph Figuereo, Luc Bonneau et Bertrand Le Grix de la Salle.

Le groupe Nicollin, né il y a soixante-dix ans à Saint-Fons (69) et implanté à Montpellier depuis 1967, compte aujourd'hui 5 000 salariés, et réalise un chiffre d'affaires de 320 M€ en France (métropolitaine et DOM-COM). Il se structure autour de 4 pôles d'activités : N Environnement (gestion des déchets et propreté urbaine), N Eau (gestion de l'eau, assainissement), N Services (nettoyage industriel, sécurité, accueil...) et N Events (restauration, lieux d'exception...).

Le groupe Vidimus, fondé en 2000 et basé à Talence près de Bordeaux (33), détient, quant à lui, 4 entités opérant sur l'ensemble des services de propreté et de nettoyage industriel auprès des entreprises et des collectivités (nettoyage de bureaux, de centres commerciaux, de résidences, etc.). Présent principalement dans l'ouest de la France avec un portefeuille clients de plus de 1 500 références, il réalise un chiffre d'affaires de 10 M€ et emploie 339 ETP.

S'étendre sur le grand Ouest

Le groupe Nicollin, qui mise principalement sur de la croissance organique, ne s'interdit pas, désormais, d'envisager des opérations de croissance externe comme celle avec Vidimus.

« À travers cette acquisition, le groupe Nicollin a pour objectif de renforcer sa présence dans le domaine du nettoyage industriel et d'assurer une meilleure couverture géographique en étendant ses activités et sa notoriété aux zones Nouvelle Aquitaine, Ouest Occitanie et Bretagne », annonce le groupe dans un communiqué.

Le pôle d'activité N Services (60 M€ de CA) assurera la reprise et la gestion de la société Vidimus. Le groupe Nicollin s'est engagé « à assurer l'intégration de l'ensemble des collaboratrices et collaborateurs dans les meilleures conditions ». Luc Bonneau reste au sein de Vidimus en qualité de directeur régional.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :