Exagroup va créer 50 emplois d'ici 2019

 |   |  472  mots
L'usine d'Exagroup, à Mauguio, emploie 150 personnes
L'usine d'Exagroup, à Mauguio, emploie 150 personnes (Crédits : Exagroup)
Spécialiste de l'impression en ligne basé à Mauguio (34), Exagroup fêtera ses 20 ans le 7 septembre prochain. Terminant le virage stratégique entamé en 2015 avec son rachat par le groupe Cimpress, l'entreprise lance un plan d'investissement soutenu, avec l'embauche de 50 personnes d'ici 2019, le renforcement de son parc machines (2,5 M€) ou encore le rachat d'une société espagnole début septembre.

Exagroup attend 800 invités pour son 20e anniversaire, prévu le 7 septembre sur son site de Mauguio (34). Au cours de son histoire récente, le groupe a franchi une étape majeure avec son rachat, en 2015, par Cimpress, le leader mondial de l'impression en ligne : l'intégration d'Exagroup, désormais achevée, ouvre une nouvelle page dans la trajectoire stratégique de l'entreprise.

"Entre 2015, les propriétaires historiques d'Exaprint ont compris qu'après dix ans d'évangélisation du marché web-to-print en France, ce marché est devenu mondial, ce qui impliquait de s'adosser à un groupe mondial comme Cimpress pour croître vite et offrir les meilleurs prix à nos clients", résume François Potier, directeur général d'Exagroup.

Un plan de 50 recrutements

Exagroup, qui se compose désormais de la plate-forme de e-commerce Exaprint, de la filiale espagnole Exaprint Ibéria et de l'usine E-Factory de Mauguio, emploie 270 personnes au global. Le groupe héraultais prévoit de recruter 50 personnes et d'atteindre ainsi le cap des 320 salariés en 2019.

En effet, la refonte des sites français et espagnol génère un fort besoin en ingénieurs-développeurs et en service clients. De même, un programme de 2,5 M€ d'investissements prévu sur le parc machines de Mauguio occasionne de nouveaux besoins en personnel dédié à la production.

"Nous voulons aussi améliorer l'expérience clients sur internet, en rajoutant des fonctionnalités sur nos sites, en refondant les interfaces, mais aussi en développant les services fournis aux clients, comme la capacité à livrer en multi-points ou à livrer des conditionnements personnalisés", cite François Potier.

Une acquisition en Espagne

Par ailleurs, Exagroup continue à investir sur sa filiale espagnole : début septembre, le groupe absorbera une nouvelle entreprise, Grafica Minerva, basée à Barcelone (montant de l'acquisition non précisé). L'opération se traduit notamment par l'intégration d'un nouvel atelier de production employant 35 personnes.

"Notre filiale espagnole, ouverte en 2011, affiche une croissance de 20 à 25 % par an. Avec cette opération, nous allons renforcer notre présence en Espagne, mieux servir ce marché mais aussi mieux servir le sud de la France", précise François Potier.

Globalement, Exagroup revendique "une croissance à deux chiffres depuis vingt ans" et prévoit 37 % de progression d'ici trois ans. Le groupe vise 100 M€ de chiffre d'affaires dès 2019.

"L'évènement prévu autour de nos 20 ans permettra de réunir nos clients, nos partenaires imprimeurs, mais aussi d'avoir une réflexion sur les 20 ans à venir, à travers les analyses de deux intervenants de qualité. Alexandre Cadain, spécialiste reconnu de l'IA, réfléchit aux conséquences de l'IA sur les processus créatifs, qui peuvent être ceux de nos clients. Et Robert Keane, CEO de Cimpress et fondateur de Vistaprint à Paris en 1995, nous livrera sa vision sur l'évolution à venir du secteur", annonce François Potier.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :