Bleu Libellule investit 1,8 M€ dans le suivi de ses magasins

 |   |  433  mots
Le réseau vise les 200 points de vente en 2019
Le réseau vise les 200 points de vente en 2019 (Crédits : Bleu Libellule)
Le réseau de vente de produits professionnels capillaires, basé à Gallargues (30), investit 1,8 M€ sur son infrastructure numérique pour gérer la montée en puissance de l'omnicanalité. Il vise les 200 points de vente en 2019, dont une 1e ouverture à l'international, au Luxembourg, en mai.

Le groupe gardois CSP, qui développe la marque Bleu Libellule pour son réseau de points de vente de produits professionnels capillaires et esthétiques, prévoit d'investir 1,8 M€ sur le suivi de ses magasins (180 à ce jour) en 2019.

Les incidences d'une organisation omnicanal

L'opération porte, tout à la fois, sur le développement et l'installation d'un nouveau système d'information et de traitement des données de caisse, de nouveaux outils de webmarketing, d'un nouveau logiciel de réapprovisionnement, sur l'équipement en tablettes de ses magasins, etc. mais aussi sur le renouvellement de son infrastructure numérique au siège, situé à Gallargues-le-Montueux (30).

"Nous installons la première partie d'une solution de front de caisse, qui nous permettra de gagner 40 % de vélocité en caisse. En 2020, nous investirons sur la 2e partie de cette solution qui permettra, en back office, d'assurer la gestion des commandes et la centralisation des data, dans le respect du RGPD. Ce sont des évolutions rendues nécessaires par le développement de l'omnicanalité (utilisation simultanée de plusieurs canaux de vente, ndlr)", indique Caroline Wincker, directrice générale du groupe CSP.

Sur la partie logistique, le groupe CSP a déjà investi 1,8 M€, en 2018, sur une chaîne automatisée de fin de commandes, qui a permis de passer de 5 000 à 16 000 colis traités par jour. "En 2020, nous prévoyons de travailler sur l'automatisation du début de chaîne, de sorte que les colis viennent à l'homme et non l'inverse : une façon de mieux gérer les stocks au siège, toujours en lien avec l'omnicanalité", rajoute Caroline Wincker.

Première ouverture à l'international

Bleu Libellule s'appuie sur une ouverture moyenne de 25 magasins par an : l'objectif est de passer de 180 à 200 points de vente d'ici la fin de l'année, et à 350 d'ici cinq ans. L'essentiel de ces ouvertures, en propre ou par franchisé, se faisait sur le territoire national jusqu'ici, mais l'enseigne enregistrera sa 1e implantation à l'étranger, le 14 mai prochain, avec l'ouverture d'un magasin de 80 m2 au Luxembourg.

"Nous avons beaucoup travaillé, en 2018, avec un franchisé présent en Guadeloupe, à la Martinique, à la Réunion et en Guyane : cette coopération nous a permis de mieux nous projeter vers un développement international. Nous procèderons par croissance organique ou par croissance externe, mais pas avant 2020 dans ce dernier cas. Nous ciblons d'abord des pays limitrophes", précise Caroline Wincker.

Le groupe CSP, qui intègre également la centrale d'achats Objectif Coiffure, a réalisé un chiffre d'affaires consolidé de 79 M€ en 2017, porté à 95 M€ en 2018. Il affiche une croissance annuelle de 15 % (18 % depuis le début d'année 2019).

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :