S Group veut structurer une filière autour du spectacle vivant

 |   |  591  mots
S Group est l'un des 4 premiers fournisseurs français de solutions techniques pour les tournées d'artistes
S Group est l'un des 4 premiers fournisseurs français de solutions techniques pour les tournées d'artistes (Crédits : S Group)
Fournisseur de solutions techniques et scénographiques pour le live et l’évènementiel, S Group, basé à Méjannes-les-Alès (30), vient d’ouvrir un studio d’encodage à Paris. En région, la société projette, avec l’Agglo d’Alès, la construction d’un bâtiment de 7000 m2 rassemblant toute une filière de production.

Fondé en 2001 par Léon Van Empel, rejoint en 2003 par Alexandre Coulet, S Group s'est hissé, en un peu moins de deux décennies, au rang des quatre premiers fournisseurs français de solutions techniques pour les tournées d'artistes.

"Nous avons commencé par la sonorisation de petites formations de jazz et de rock pour des festivals associatifs puis peu à peu nous nous sommes spécialisés dans les solutions de packages techniques (sonorisation, vidéo, distribution électrique, structure...)", résume Alexandre Coulet, gérant de la société gardoise qui emploie 32 collaborateurs permanents et jusqu'à 180 intermittents du spectacle, selon les pics d'activité.

Un champ d'activités multiple

Si, de Lou Doillon à Angèle en passant par Zazie ou Phoenix, la société gère les tournées françaises et mondiales d'une trentaine d'artistes, elle investit également d'autres champs d'activités: festivals, évènementiels d'entreprises, salons et foires, manifestations sportives, plateaux tv (Fort Boyard, Les grands du rire, RMC Sport/FISE...), équipements de lieu (Aréna de Montpellier, Paloma de Nîmes, Palais des congrès du Cap d'Agde), location et vente de matériel.

"Nous travaillons pour des producteurs, des agences, des organisateurs d'évènementiels ou des institutionnels qui recherchent une solution globale intégrant logistique et prestation scénique", commente le dirigeant dont la société organise plus de 2 000 évènements annuels.

Doté de l'un des parcs de matériels les plus importants en France, S Group se veut à la pointe de toutes les technologies : derniers lasers ou projecteurs automatiques, solutions de scènes dynamiques, décors...

"S Group incarne la nouvelle génération d'entreprises du secteur de l'industrie culturelle et créative. Notre force réside dans notre capacité à rassembler un spectre complet d'expertises au sein d'une même organisation", rappelle Alexandre Coulet.

Déploiement sur 3 ha à Vézénobres

Outre son siège social de Méjannes-lès-Alès (30), qui dispose de 3 500 m2 de base logistique, S Group a monté une filiale à Chambéry (S Group Rhône Alpes), et un bureau commercial/plate-forme logistique à Saint-Ouen-L'Aumône. La société gardoise qui vient d'ouvrir, près de la Gare de Lyon, un studio spécialisé dans l'encodage des shows ou des tournées pour les producteurs, projette, dans les semaines à venir, le développement de sa base logistique parisienne.

Autre projet d'envergure, cette fois en région Occitanie : le déploiement (7000 m2), à l'horizon 2020/2021, d'un bâtiment logistique et d'entreposage sur 3 ha à Vézénobres (30). Déposé par le Conseil régional dans le cadre de la démarche Territoire d'Industrie lancée par l'Etat, ce projet, mené avec Alès Agglomération, vise à rassembler en une seule unité la plupart des compétences de S Group.

"Nous planchons depuis quelques mois avec l'Agglo sur ce projet pour lequel nous attendons les autorisations de construction, confie Alexandre Coulet. Ce nouveau bâtiment nous permettrait non seulement de doubler notre surface de stockage, mais de pouvoir intégrer toutes les nouvelles technologies inhérentes à notre métier avec, par exemple des espaces de coworking pour être incubateur de nouvelle énergies, un atelier de construction pour les décors... L'idée serait de mettre à disposition de nos clients toute une filière production."

En 2018, S Group enregistrait une croissance de 70 %, réalisant un chiffre d'affaires de 12 M€, dont la moitié à l'international. Pour 2019, la société vise une croissance de l'ordre de 10 à 20 %. Chaque année, cinq à sept nouveaux salariés intègrent la société. Le projet de Vézénobres devrait générer "de nombreux emplois".

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :