Le toulousain Evo+ s'installe à Perpignan et ouvre 38 postes en 2 ans

 |   |  592  mots
Evo+ est spécialiste de la relation aux abonnés
Evo+ est spécialiste de la relation aux abonnés (Crédits : DR)
L'entreprise toulousaine Evo+, spécialiste de la gestion d'abonnements, annonce son installation à Perpignan (66) à la rentrée. Voulant se positionner dans un nouveau bassin d'emplois au vu de sa croissance, elle créera près de 40 postes d'ici deux ans.

Spécialiste de la relation aux abonnés pour le compte d'entreprises ayant une politique commerciale sous forme d'abonnement (presse, énergie, télécoms, clubs sportifs professionnels, informatique, etc.), Evo+ annonce à La Tribune son installation dans le Centre del Mon, à Perpignan (66), prévue en septembre 2020. L'entreprise toulousaine, qui enregistre un taux de croissance annuelle de 10 à 20 % depuis quinze ans, désire aujourd'hui se positionner sur un autre bassin d'emplois pour gérer ses besoins en recrutement.

"À Toulouse, nous avons totalement exploité la surface disponible pour ouvrir de nouveaux postes sur notre bâtiment historique, même après une extension de 200 m2 en 2017. En nous étendant à un nouveau bassin d'emplois tel que Perpignan, nous nous installons dans une ville où les centres d'appels ne sont pas encore pléthoriques : la concurrence pour recruter ces profils sera moins forte qu'à Toulouse. De plus, notre entreprise se développant avec une forte exigence du service clients, il fallait sécuriser l'activité via un deuxième site décentralisé. Il s'agira de postes en CDI, car nous ne voulons pas précariser les salariés ", explique Jean-René Cau, CEO d'Evo+.

Au global, Evo+ investit 650 000 € dans l'achat d'un plateau de 250 m2 qu'elle va aménager, et dans son plan de recrutements. Entre 10 et 15 postes seront ouverts à la rentrée, puis la jauge de 38 postes sera atteinte en deuxième année, avec une possibilité de monter à 47 salariés si la croissance de l'unité perpignanaise l'exige.

Un acteur référent du secteur de la presse

L'activité d'Evo+ s'articule selon trois axes : d'une part, le service clients par appels entrants, où l'entreprise gère toutes les problématiques d'abonnés (journaux non reçus, problèmes de facturation, etc.). "Nous gérons directement les outils dédiés des clients, ce qui nous permet de tout maîtriser et de gagner en réactivité", souligne Jean-René Cau.

D'autre part, Evo+ développe son propre service commercial qui travaille par émissions d'appels, pour de la prise d'abonnements chez les particuliers et les professionnels, ou encore pour réaliser des enquêtes qualitatives "comme récemment pour le compte d'Engie" : "La majeure partie des postes créés à Perpignan portera sur ces missions", précise Jean-René Cau. Enfin, l'entreprise gère aussi des abonnements administratifs (saisie de coupons, de chèques, etc.).

Evo+ s'est imposée comme un acteur en vue dans le monde de la presse : le secteur représente 90 % de son activité, soit une soixantaine de références. Sur le plan de l'Occitanie, l'entreprise travaille notamment avec La Dépêche du Midi, Midi Libre et L'Indépendant dans la presse, ou encore l'USAP et les Dragons Catalans dans les clubs sportifs professionnels.

L'installation d'Evo+ intervient quelques mois après l'annonce de l'arrivée de Computacenter (groupe anglais de services informatiques) dans le même Centre del Mon. Une dynamique qui a pesé dans la décision de Jean-René Cau.

"Le lieu est également stratégique dans notre choix. Grâce à la gare, le site rayonnera jusqu'à Narbonne et Prades pour capter les futurs salariés, qui ensuite pourront venir en train. L'arrivée de Sofidec dans le Centre del Mon a impulsé un renouveau du site, qui va devenir une place de choix. Cette synergie avec le train, en particulier, devrait en faire un lieu privilégié pour le business, à l'image de ce qui se passe autour de la gare de Bordeaux", rajoute le CEO d'Evo+.

Fondée en 2004 à Toulouse, Evo+ emploie 48 salariés à ce jour. L'entreprise a réalisé un chiffre d'affaires de 1,5 M€ HT en 2019.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :