Orchestra-Prémaman demande son placement en redressement judiciaire

 |  | 360 mots
Lecture 2 min.
(Crédits : Orchestra-Prémaman)
En procédure de sauvegarde depuis le 24 septembre 2019, le groupe héraultais Orchestra-Prémaman, spécialisé dans le textile enfants et la puériculture, vient de demander son placement en redressement judiciaire. La cotation des actions sur Euronext Paris est suspendue jusqu’à nouvel ordre.

Le groupe Orchestra-Prémaman, spécialiste des vêtements pour enfants et de la puériculture, basé à Saint-Aunès, franchit un nouveau cap dans la crise qui secoue l'entreprise.

Le 30 mars, le groupe, présidé par Pierre Mestre, avait demandé à Euronext la suspension de la cotation de ses actions sur Euronext Paris à compter du 30 mars 2020, dans l'attente de la publication d'un communiqué de presse.

En procédure de sauvegarde depuis le 24 septembre dernier, Orchestra-Prémaman vient de demander la conversion à court terme de cette procédure de sauvegarde en procédure de redressement judiciaire.

Le 31 mars, le groupe a tenu un CSE extraordinaire au cours duquel les représentants du personnel ont été informés, évoquant « une volonté conjointe de la direction d'Orchestra- Prémaman et des administrateurs judiciaires ».

L'entreprise subit de plein fouet les conséquences financières de la crise sanitaire mondiale liée au virus Covid-19, qui impacte significativement son activité, Orchestra-Prémaman ayant été « contrainte dans ce contexte de procéder à la fermeture totale de son réseau mondial depuis une quinzaine de jours, sans certitude sur la date de réouverture de celui-ci ».

Recherche d'investisseurs et plan de cession

Le 17 février, le groupe avait présenté un plan de réorganisation drastique, prévoyant la suppression de 44 magasins en France (soit 149 emplois) et de 81 magasins à l'international (300 postes), ainsi que le regroupement de ses activités logistiques à Arras.

« La direction d'Orchestra-Prémaman souhaite privilégier la présentation à brève échéance d'un plan de redressement par voie de continuation visant à assurer la pérennité́ de l'activité, le maintien de l'emploi et l'apurement du passif », écrit le groupe dans son communiqué. La direction d'Orchestra-Prémaman souhaite explorer dans le même temps toutes les pistes permettant de maintenir dans les meilleures conditions l'activité du groupe, notamment sur le territoire français. C'est la raison pour laquelle, en parallèle des négociations en cours avec les créanciers du groupe, un processus de recherche d'investisseurs dans le cadre d'un plan de cession sera prochainement mis en place. »

Dans ce contexte, la cotation des actions sur Euronext Paris reste suspendue jusqu'à nouvel ordre.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :