Une lutte sans merci pour la reprise d’Orchestra

 |   |  553  mots
Le tribunal de commerce devrait rendre le 16 juin sa décision sur la reprise du groupe Orchestra-Prémaman.
Le tribunal de commerce devrait rendre le 16 juin sa décision sur la reprise du groupe Orchestra-Prémaman. (Crédits : Orchestra-Prémaman)
Le fondateur et dirigeant Pierre Mestre et l’actionnaire minoritaire Al-Othaim sont de retour devant le tribunal de commerce avec des offres améliorées, très proches. Examen du dossier le 16 juin.

Après un premier tour de chauffe, les candidats à la reprise d'Orchestra-Prémaman, leader européen de la vente de vêtements pour bébés et d'articles de puériculture sont de retour, mardi 16 juin, devant le tribunal de commerce de Montpellier lequel avait exigé de Pierre Mestre, fondateur du groupe, et d'Al-Othaim, distributeur saoudien et actionnaire minoritaire d'Orchestra, de revoir leur copie à la hausse.

Message reçu par les deux potentiels repreneurs. Bien qu'un administrateur judiciaire soit aujourd'hui au chevet du groupe montpelliérain, Pierre Mestre est encore chez lui au siège de Saint-Aunès, et il entend bien le rester !

C'est donc en tee-shirt rouge qu'il a...

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :