Pierre Mestre remporte l’offre de reprise d’Orchestra-Prémaman

 |   |  515  mots
Le groupe Orchestra-Prémaman reste dans le giron de la famille Mestre.
Le groupe Orchestra-Prémaman reste dans le giron de la famille Mestre. (Crédits : Orchestra-Prémaman)
C’est finalement l’offre de reprise formulée par Pierre Mestre, le fondateur et président du groupe Orchestra-Prémaman, qui a retenu l’attention du tribunal de commerce de Montpellier au détriment du Saoudien Al-Othaim.

Pierre Mestre reste chez lui. Le fondateur d'Orchestra-Prémaman, l'enseigne leader dans la distribution de vêtements pour enfants et de la puériculture, a su convaincre le tribunal de commerce de Montpellier de la solidité de son offre de reprise, formulée au travers de la société NewOrch, face à celle émise par le Saoudien Al-Othaim, jusqu'ici actionnaire d'Orchestra à 4 %.

Ce retournement de situation inédit est rendu possible par une ordonnance datée du 20 mai, laquelle facilite la reprise, via un plan de cession, d'une société en redressement judiciaire par son dirigeant.

"Cette ordonnance est une très bonne chose. Elle a simplifié...

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :