Retail : l’enseigne Bleu Libellule crée des "hubs communautaires"

 |  | 694 mots
Lecture 4 min.
Le groupe Bleu Libellule (retail de produits capillaires professionnels), qui compte un réseau de 202 points de vente en zones commerciales ou centres commerciaux, étudie la possibilité de s'installer dans les centres-villes.
Le groupe Bleu Libellule (retail de produits capillaires professionnels), qui compte un réseau de 202 points de vente en zones commerciales ou centres commerciaux, étudie la possibilité de s'installer dans les centres-villes. (Crédits : Bleu Libellule)
Malgré un frein de deux mois sur son chiffre d’affaires, le groupe de retail Bleu Libellule, spécialisé dans la vente de produits professionnels capillaires, ne renonce pas à poursuivre ses investissements. Notamment dans l’extension de son réseau de points de vente, qu’il modernise en testant d’un côté les centres-villes, de l’autre un concept de hub communautaire à destination des coiffeurs.

Bleu Libellule, le réseau de vente de produits professionnels capillaires basé dans le Gard à Gallargues (866 salariés dont 190 au siège), avait entamé l'année 2020 sous les meilleurs auspices qui soit, avec « un chiffre d'affaires en hausse de 30 % en janvier et février », souligne Caroline Wincker, la cofondatrice.

« Le Covid nous a coupé l'herbe sous le pied, raconte la dirigeante en ce mois de septembre.  Nous avons perdu l'équivalent de deux mois de chiffre d'affaires (119 M€ en 2019, NDLR), soit environ 22 M€, un retard qu'on ne rattrapera pas comme ça... Nous avons fait 10 % de ventes en ligne au lieu de 8 % habituellement, ce qui nous a permis de récupérer 2 M€. Nous avions prévu de réaliser un chiffre d'affaires 2020 de 140 à 150 M€. Aujourd'hui, nous espérons faire au moins autant qu'en 2019, si possible de...

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :