Pourquoi EcoMatelas va ouvrir un 2e site dans l’Hérault et s’implanter à Lyon

 |  | 711 mots
Lecture 4 min.
Depuis sa création en 2017, EcoMatelas a reconditionné quelque 45.000 matelas et sommiers.
Depuis sa création en 2017, EcoMatelas a reconditionné quelque 45.000 matelas et sommiers. (Crédits : EcoMatelas)
La petite entreprise héraultaise EcoMatelas progresse à grande vitesse sur le marché de la literie reconditionnée et éco-conçue. Née en 2017 en périphérie de Montpellier, elle s’apprête à ouvrir un second site dans l’Hérault pour répondre aux besoins d’un gros fabricant européen de literie et, par le biais d’un partenariat avec un spécialiste du recyclage de literie, elle s’implantera à Lyon, d’où elle pourra alimenter tout le territoire français.

Jérémie Adjedj, cofondateur d'EcoMatelas à Saint-Aunès près de Montpellier, insiste : son entreprise fait du réemploi et non du recyclage de matelas. Comprendre qu'il reconditionne les matelas quand les sociétés de recyclage, elles, transforment les matelas le plus souvent en balles de matière premières qui repartent dans l'industrie (par exemple l'industrie automobile) pour d'autres usages (mousse, isolant acoustiques ou thermique, etc.).

L'entreprise familiale est née en 2017, quand Jérémie Adjedj, constatant que les matelas vendus dans les hôtels étaient changés tous les deux ou trois ans, s'est demandé s'il n'y aurait pas moyen de les reconditionner comme on recycle des téléphones portables pour leur offrir une seconde vie...

Il fallait bien sûr prendre en compte les questions d'hygiène et d'affaissement. Près de 2 ans et 15 prototypes plus tard,...

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :