Chez Bienmanger.com, l’année de l’agilité et d’une périlleuse croissance

 |  | 1019 mots
Lecture 5 min.
En 2020, 200.000 colis ont été envoyés depuis les entrepôts de logistiques de Bienmanger.com, en Lozère, près de La Canourgue.
En 2020, 200.000 colis ont été envoyés depuis les entrepôts de logistiques de Bienmanger.com, en Lozère, près de La Canourgue. (Crédits : Bienmanger.com)
L’entreprise lozérienne Bienmanger.com, site de e-commerce spécialisé en épicerie fine, produits bio et vins, a connu une année 2020 faite d’incertitude et de croissance à la fois. La crise sanitaire jouant comme un accélérateur, son dirigeant Laurent Caplat et ses équipes ont dû faire preuve de beaucoup d’agilité pour s’adapter aux sursauts de l’activité du site au gré des évolutions de la crise.

L'épicerie fine en ligne Bienmanger.com, dont le siège est à côté de La Canourgue, en Lozère, célébrait ses 20 ans en 2020... Une année-anniversaire particulière puisqu'elle a aussi été celle de la crise sanitaire liée au Covid-19.

Pour ce spécialiste du e-commerce, qui, depuis son lancement, a élargi son périmètre à une offre du « bien-manger » et s'affiche désormais aussi comme magasin bio et caviste en ligne, la crise aura été un accélérateur.

« Les gens ont eu moins envie d'aller faire les courses en magasins et donc ils ont commandé en ligne, se souvient Laurent Caplat, fondateur et dirigeant de Bienmanger.com. Au 30 juin 2020, nous avons fini avec un chiffre d'affaires de 10 millions d'euros et en 2021, on devrait atteindre les 12 millions d'euros. »

Ce qu'il a pu observer chez les consommateurs au début de la crise derrière son écran, c'est « une peur panique de manquer, avec les gens qui se ruent sur les pâtes, la farine par kilos. En parallèle, les achats plaisir et festifs se sont effondrés ».

Des hauts et des bas : offre restreinte puis recrutements

Alors évidemment, pour les 50 salariés de la petite entreprise lozérienne, il a fallu s'organiser.

« C'était compliqué à gérer car nous avions de commandes, les relais...

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :