Ametis déploie sa filiale Ideom en PACA

 |   |  688  mots
Le nouveau siège d'Ametis a été dessiné par François Fontès
Le nouveau siège d'Ametis a été dessiné par François Fontès (Crédits : Edouard Hannoteaux)
Le 4 novembre, le groupe Ametis a inauguré, à Montpellier, son nouveau siège social ,signé de son coactionnaire, l’architecte François Fontès. L’occasion de rappeler les ambitions de ce groupe qui, après avoir créé Ideom, dédiée au logement abordable, annonce la création d’une 2e filiale, en 2016.

Des « formes oblongues, voluptueuses et naturalistes qui dialoguent avec la végétation dense du territoire où il s'inscrit ». C'est ainsi que le groupe Ametis décrit le bâtiment qui héberge son nouveau siège, à proximité du château de Flaugergues, inauguré le 4 novembre 2015 à Montpellier. Pas de surface plane mais un habillage ondulant, comme une membrane de lianes.

Le bâtiment est érigé sur quatre étages, offrant 1 800 m2 de surfaces aux 85 collaborateurs qu'il permet de réunir, rassemblant en un même lieu l'ensemble les services d'Ametis auparavant répartis sur quatre sites.

Le groupe Ametis, créé en 2002 par Bertrand Barascud et François Fontès, a pour vocation de développer des résidences en locatif aidé (logements sociaux).

« Nous réalisons des opérations dans le cadre de ventes en bloc à des bailleurs sociaux (ou VEFA, vente en l'état futur d'achèvement - NDLR) avec un point fort : proposer des architecture novatrices alliées à des prestations de grand confort, souligne Bertrand Barascud. Nous réalisons également, en financement privé, des équipements pour les communes, comme des crèches, des salles municipales ou des salles de spectacle. »

« Les vertus de l'esthétique, du plaisir d'habiter et de poésie sont des denrées essentielles au bien-vivre ensemble », énonce son coactionnaire François Fontès, qui a signé bon nombre des réalisations d'Ametis.

Ametis, qui s'est d'abord développé en Languedoc-Roussillon (Le Crès, Baillargues, Nîmes, Beaucaire, Grabels, Mauguio, etc.), s'est implanté dans de nombreuses autres régions en France.

« Nous avons plusieurs directions régionales : Marseille/Nice, Paris, Lyon et Toulouse, précise Bertrand Barascud. Nous visons une ouverture d'agence à Bordeaux en 2016, et une autre à Nantes début 2016. Restera alors l'Alsace et le Nord. D'ici la fin 2017, nous aurons maillé tout le territoire. »

175 M€ de chiffre d'affaires

En 2015, Ametis, qui compte 85 collaborateurs, affiche 60 opérations en chantier, 1 000 logements qui seront livrés, 2 800 logements en commandes, et 1 500 ventes. Son chiffre d'affaires devrait être de 175 M€ HT, avec « un prévisionnel de 200 M€ pour 2016 pour un effectif qui devrait se monter à 100 au 1er trimestre 2016 », annonce Bertrand Barascud.

Parmi ses productions : deux opérations de logements sociaux à Baillargues (Le petit parc et la résidence Joseph Suay sur le site de l'ancienne coopérative), des logements en accession et en locatif aidé ainsi que des logements séniors à Caveirac (30). Ou encore une 2nde opération de logements aidés accompagnée d'une salle de spectacle au Crès (34) qui seront livrées entre l'été et la fin 2016.

« En Languedoc-Roussillon, nous allons démarrer deux grosses opérations début 2016 : le Mas Caylus, 220 logements à Castelnau-le-Lez, et un programme de 200 logements à Pignan », déclare Bertrand Barascud, qui annonce d'autres projets dans le Gard, l'agglomération de Montpellier, les Pyrénées-Orientales ou la région PACA.

« La Région Languedoc-Roussillon s'est saisie dès 2004 d'une compétence qu'elle n'avait pas et verse 12 M par an d'aide à la construction de logements sociaux », rappelle Claude Cougnenc, le directeur général des services à la Région, présent lors de l'inauguration.

Ideom signe avec Jean Nouvel

Le nouveau bâtiment héberge également Ideom, filiale d'Ametis et du groupe de promotion immobilière montpelliérain Helenis créée en 2014 et spécialisée dans le logement à coût maîtrisé.

« Sa vocation est de sortir des opérations à - 25 % du marché actuel, soit 2 500 €/m2, précise Bertrand Barascud. Nous avons actuellement trois opérations en chantier à Sète, Juvignac et Castelnau-le-Lez. Et nous lançons une 2e opération à Castelnau-le-Lez, sur le Mas de Caylus, et à Pignan. »

Ideom enregistre 220 réservations à ce jour, pour des opérations qui seront livrées à partir de 2016. La filiale amorce son déploiement à Marseille et Nice, où elle vient de décrocher deux opérations qui seront signées de l'architecte Jean Nouvel : 85 logements à Marseille, et 90 logements à Nice. Les travaux démarreront respectivement à la rentrée 2016 et fin 2016.

Enfin, autre projet annoncé par Bertrand Barascud lors de l'inauguration : Ametis créera en 2016 une nouvelle structure dédiée à la réhabilitation de bâtiments « afin de reconstruire la ville sur la ville ».

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :